Accueil / International / Ghaza : Haniyeh de nouveau endeuillé

Ghaza : Haniyeh de nouveau endeuillé

Dix membres de la famille du chef du bureau politique du Hamas, Ismaël Haniyeh, dont sa sœur, ont été tués dans un bombardement israélien qui a visé leur maison dans le camp de réfugiés d’Al-Shati à l’ouest de Gaza la nuit dernière. L’occupation israélienne a reconnu sa responsabilité dans cette attaque.

Des médias palestiniens ont rapporté que plusieurs membres de la famille Haniyeh se trouvent encore sous les décombres, et ont confirmé que la plupart des martyrs de ce raid israélien sont des femmes.

Un correspondant d’Al Jazeera a indiqué que les opérations de recherche des survivants se poursuivent, et prévoit une augmentation du nombre de martyrs.

L’armée d’occupation a, depuis la nuit dernière, intensifié ses raids sur le camp de réfugiés d’Al-Shati, et a également visé une école de l’UNRWA, faisant des dizaines de martyrs, dont des enfants.

Trois fils de Haniyeh et plusieurs de ses petits-enfants avaient été tués, le 10 avril dernier, dans un raid israélien sur une voiture civile dans le camp de réfugiés d’Al-Shati à Gaza .

À ce moment-là, l’armée d’occupation avait prétendu avoir assassiné les fils de Haniyeh parce qu’ils “s’appretaient à exécuter une attaque”.

L’armée d’occupation a reconnu sa responsabilité dans les raids qui ont ciblé le camp de réfugiés d’Al-Shati, sans mentionner spécifiquement le ciblage de la famille Haniyeh, affirmant qu’elle visait des personnes impliquées dans la planification et l’exécution de l’attaque du 7 octobre dernier.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Elections législatives en France : le Rassemblement national arrive en tête du premier tour avec prés de 34% des voix

Le Rassemblement national arrive en tête du premier tour des élections législatives ce dimanche 30 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *