Accueil / National / Entreprises nationalisées : fin de fonctions pour les administrateurs

Entreprises nationalisées : fin de fonctions pour les administrateurs

Une décision a été rendue publique mercredi concernant la fin de fonctions des administrateurs des entreprises qui appartenaient aux hommes d’affaires condamnés dans des affaires de corruption, notamment Tahkout, Haddad, Mazouz, Koninaf, Bayri et Arbawi.

Plusieurs organismes publics, dont des banques, ont reçu, hier, une correspondance les informant de la décision de mettre fin aux fonctions de ces d’administrateurs.

Une décision a été rendue par le Conseil des contributions de l’État ces derniers jours afin de transférer les propriétés des entreprises nationalisées aux institutions publiques et les annexer à celles-ci après la publication de décisions judiciaires définitives et l’épuisement de toutes les procédures légales de recours.

Sur la base de cette décision, les usines d’huiles alimentaires du port d’Alger et celle de Jijel qui appartenaient aux frères Koninaf a été transférées à la propriété du complexe «Agrodev».

L’usine du sucre située à Khemis El Khechna, de l’homme d’affaires Mazouz, à la propriété du complexe public « Agrodev ».

Entre-temps, le Conseil des contributions de l’État a décidé de transférer l’usine d’eau minérale «Naqaws» de l’homme d’affaires Mazuz à la propriété du complexe public «Al Madar».

Le 22 août 2019, le juge d’instruction du Conseil judiciaire de la capitale a rendu des ordonnances de nomination d’administrateurs parmi les experts financiers agréés chargés de la gestion des établissements concernés conformément aux dispositions du Code de commerce.

M.B.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Emploi : le groupe Sonelgaz gèle les recrutements

Le groupe public de l’électricité et du gaz, Sonelgaz, a annoncé le gel des recrutements …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *