Accueil / National / Djamel Belmadi : je continuerai ma mission à la tête de l’équipe nationale

Djamel Belmadi : je continuerai ma mission à la tête de l’équipe nationale

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, continuera sa mission à la tête du staff

technique, a-t-il annoncé dimanche dans un entretien accordé au site officiel de la Fédération algérienne de football (FAF).

« J’ai décidé de continuer ma mission à la tête de la sélection algérienne.

Nous allons essayer de donner un nouveau souffle à ce groupe qui mérite d’être soutenu et bien sûr recréer une autre dynamique de travail en prévision des prochaines échéances. J’ai soumis à mes responsables l’opportunité de mettre fin à mon contrat, mais cette proposition n’a pas été acceptée », a déclaré Belmadi à la Chaîne Youtube de la FAF.

Pour le sélectionneur national, la date du 29 mars « restera à jamais gravée dans nos têtes que ce soit les joueurs, le staff technique et bien sûr, tout le peuple algérien, par rapport à l’importance de cette rencontre, décisive pour la qualification au Mondial 2022 au Qatar. ».

« Je pense que nous avons vécu un scénario dramatique par rapport aux 126 minutes de jeu et bien sur le résultat final. Nous avons fondé beaucoup d’espoir dès la signature de mon contrat qui court jusqu’en décembre 2022, notamment la qualification au Mondial qui constituait un objectif

primordial pour nous. », a-t-il dit.

Avant d’ajouter : « Je pense que ça reste un échec. La question qui doit être posée, est ce que nous sommes capables de redémarrer avec autant d’énergie et de motivation. Ce drame footballistique qu’on avait vécu, méritait un temps de réflexion. ».

« J’ai crié depuis trois ans à l’injustice de l’arbitrage africain »

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, a déclaré hier qu’il avait « crié depuis trois ans à l’injustice de l’arbitrage africain », mais cela, « malheureusement », n’a pas été pris au sérieux, a-t-il relevé dans son entretien accordé, hier, au site officiel de la Fédération algérienne de football (FAF).

« Ne pas participer à une phase finale de Coupe de monde restera pour nous une grande désillusion, une grande tristesse. Je suis encore sous le choc et c’est une lourde chose à porter, mais avec le temps les choses entreront dans l’ordre. », a indiqué Belmadi.  

Concernant l’élimination de l’équipe nationale, le sélectionneur national n’a pas oublié cette fin tragique et cauchemardesque vécue par le peuple algérien dont seul l’homme en noir avait la réponse.

« J’ai crié depuis trois ans à l’injustice de l’arbitrage en Afrique avec des faits réels qui se sont passés lors de nos sorties en terre africaine.

Nous sommes encore très loin de l’arbitrage mondial et je dirais même que nous sommes à l’âge préhistorique. », a dit Belmadi.

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, a annoncé hier qu’il allait continuer sa mission à la tête du staff technique.

« J’ai décidé de continuer ma mission à la tête de la sélection algérienne.

R.S

A propos LA NATION

Voir Aussi

Société de radiodiffusion et de télévision : une station pour soumettre les chaînes privées à la loi algérienne.

Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a effectué mercredi une visite de travail et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *