Accueil / Economie / Résultats de plusieurs filières industrielles : le satisfecit de Zitouni

Résultats de plusieurs filières industrielles : le satisfecit de Zitouni

Alors que les exportations hors-hydrocarbures de l’Algérie ne dépassaient pas 3,8 milliards USD avant l’année 2020, elles enregistrent désormais des chiffres en hausse ayant atteint 7 milliards USD en 2024, avec un taux de croissance annuelle équivalant à 45%. Mieux, elles atteindront 29 milliards USD à l’horizon 2030, soit un taux de croissance équivalent à 326,6 %.

 Les premiers résultats de la politique nationale de promotion des exportations dans le cadre de la vision 2020-2030, ont démontré que plusieurs filières industrielles ont obtenu des résultats très positifs dans la production et l’exportation, avec des prévisions d’exportations hors-hydrocarbures pouvant atteindre les 29 milliards de dollars à l’horizon 2030, a indiqué lundi à Alger, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, dans un exposé qu’il a présenté au président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui a présidé, au Palais des expositions (Pins-Maritimes d’Alger), la cérémonie d’ouverture de la 55e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA). “Alors que les exportations hors-hydrocarbures de l’Algérie ne dépassaient pas 3,8 milliards USD avant l’année 2020, elles enregistrent désormais des chiffres en hausse ayant atteint 7 milliards USD en 2024, avec un taux de croissance annuelle équivalant à 45%. Mieux, elles atteindront 29 milliards USD à l’horizon 2030, soit un taux de croissance équivalent à 326,6 %, a-t-il prévu.

Le ministre a, en outre, passé en revue les résultats obtenus en matière d’exportation de produits industriels qui ont enregistré leur valeur la plus élevée en 2022, avec 6,2 milliards de dollars USD (+ 55 %), ainsi que les produits agricoles et les industries agro-alimentaires, dont les exportations ont enregistré la valeur la plus élevée en 2023, avec 397 millions de dollars USD (+ 11 %), tandis que les exportations des productions halieutiques ont enregistré leur valeur la plus élevée en 2023, avec 34,36 millions de dollars USD (+ 66 %).

Dressant le bilan de certaines filières de production durant la période 2020-2023, le ministre a rappelé que l’Algérie qui importait l’équivalent de 700 millions USD de produits agroalimentaires (pâtes, boissons, biscuits et sauces) a réussi à réaliser l’autosuffisance et exporter 49 millions USD de ces produits en 2023. Pour ce qui est des matériaux de construction (ciment, rond à béton et autres) dont la facture d’importation s’élevait à un milliard de dollars USD, l’Algérie a pu réaliser une autosuffisance et exporter 1,3 milliards dollars USD en 2023. Même topo pour les détergents qui a vu l’Algérie passer de l’importation de plus de 119 millions dollars USD à l’autosuffisance et à l’exportation, mais aussi pour la filière des produits esthétiques qui est passée de l’importation de plus de 296 millions dollars USD à l’exportation de 3,8 millions  dollars USD, selon les chiffres avancés par M. Zitouni.

Le ministre a relevé que les mesures prises dans le cadre de la rationalisation des importations et de la promotion de l’exportation “a donné lieu à l’émergence de nouvelles industries permettant à plusieurs importateurs de se convertir en producteurs et exportateurs dans ces filières”.

Synthèse : S.A.K

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi : la prédation financière

Dans une précédente chronique, nous avions parlé de l’évolution du capitalisme sur les deux derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *