Accueil / Economie / Importation des véhicules neufs : les premiers agréments dès la semaine prochaine

Importation des véhicules neufs : les premiers agréments dès la semaine prochaine

Les premiers agréments pour l’importation des véhicules neufs seront accordés, dès la semaine prochaine, a révélé mercredi Mohamed Djebili, Le responsable du secrétariat technique des deux comités chargés de la construction automobile et des concessionnaires de véhicules neufs au niveau du ministère de l’Industrie.

Lors de son intervention à Echourouk TV, M. Djebili a expliqué que 26 dossiers pour l’importation de véhicules ont été déposés à ce jour, dont 6 dossiers concernent les voitures de tourisme.

Ainsi, après l’échec de la démarche de l’ex-ministre de l’industrie, «le gouvernement actuel a travaillé à reconsidérer l’ensemble du cadre juridique lié au dossier automobile, qu’il soit lié à l’importation ou le montage, afin de répondre aux besoins des citoyens et d’établir une véritable base industrielle qui dépend de la fabrication réelle et non du montage automobile», avait déclaré le porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer. «L’ensemble de ces mesures et procédures ont conduit à la régulation de l’activité des concessionnaires de véhicules neufs par la publication du décret exécutif n° 20-227 précisant les conditions et modalités d’exercice de l’activité des concessionnaires de véhicules neufs» avait-il ajouté.

Mohamed Djebili a estimé que l’importation directe de véhicules est économiquement plus efficace que leur montage.

Il a noté que chaque jour environ 35 dossiers d’opérateurs économiques pour l’importation de véhicules sont réceptionnés, mais la plupart d’entre eux sont incomplets.

Djebili a déclaré que chaque citoyen a le droit d’acquérir une voiture de tourisme tous les 3 ans, chez un agent agréé.

Il a ajouté qu’une plateforme numérique sera mise en place entre le ministère de l’Intérieur, de l’Industrie et du Commerce pour freiner le phénomène de la spéculation automobile.

Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Electricité : l’interconnexion du sud avec le réseau national coûtera 200 milliards DA

Ce budget prévisionnel sera entièrement en monnaie locale car l’ensemble des équipements nécessaires à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *