Accueil / Economie / Pour sortir de la dépendance aux hydrocarbures : gestes encourageants envers l’investissement local et étranger

Pour sortir de la dépendance aux hydrocarbures : gestes encourageants envers l’investissement local et étranger

Confrontée à la chute de ses recettes extérieures et voulant diversifier son économie, l’Algérie multiplie les initiatives pour attirer les investisseurs locaux et internationaux.

Les pouvoirs publics multiplient les gestes encourageants envers les investisseurs locaux et étrangers pour les inciter à prendre part à leurs efforts de diversifier l’offre de l’économie algérienne.

Après la suppression de l’article 51/49, «des dizaines de secteurs et de filières se trouvent être ouverts au capital étranger», rappelle le Conseil national économique, social et environnemental (Cnese) qui organise aujourd’hui une rencontre internationale sur le sujet.

La journée qui se déroulera à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger sera consacrée à la promotion de la création de joint-ventures entre les opérateurs algériens et étrangers. Elle verra la participation des représentants des chambres de commerce algériennes et étrangères, des ambassades de différents pays, des départements ministériels, des institutions spécialisées nationales, des institutions financières et d’audits nationales et étrangères, des associations professionnelles et des opérateurs socioéconomiques.

Durant cette rencontre, la création de joint-ventures de types B to B (Business to Business) et B to G (Business to Gouvernement) sera fortement évoquée, a relevé le communiqué.

Le Cnese a rappelé qu’à la faveur de la promulgation de la loi de finance complémentaire 2020, une liste d’activités revêtant un caractère stratégique a été arrêtée. En dehors de cela, les activités éligibles au principe du partenariat et de la cession dans différents domaines «à l’exemple de l’agriculture, du tourisme mais aussi des filières comme l’industrie manufacturières, l’industrie agroalimentaire et bien d’autres»

Cette décision, prise par les hautes autorités du pays, «vise à rendre plus attractifs les IDE, eu égard aux nouvelles opportunités induites par ces nouvelles dispositions», a souligné le conseil.

Dans le même élan, l’Agence nationale des activités minières (Aam) a retenu 238 offres techniques relatives à l’adjudication de 38 sites miniers pour exploration de différentes substances lors d’une séance publique d’ouverture des plis qui s’est terminée tard dans la soirée d’hier.

Les offres techniques retenues faisaient partie d’un total de 256 offres, a indiqué le président de l’ANAM, Smail El Djouzia, à l’issue de la séance d’ouverture des plis, tenue en présence des soumissionnaires et d’un huissier de justice.

L’ouverture des plis a eu lieu lors de la 51ème session d’adjudication de 38 titres miniers pour l’exploration qui a proposé aux soumissionnaires l’exploration de différentes substances à l’instar de l’albâtre, le marbre, travertin et l’onyx, qui servent de pierres décoratives, ainsi que le sable siliceux à usage industriel (verreries), le calcaire, le granite, le gypse, le sable, le tuf et l’argile.

Les soumissions portent sur différentes wilayas, notamment celles situées dans le sud du pays comme Tamanrasset (pour 7 sites de marbres), Biskra (pour un site d’Albâtre), Mila (1 site de travertin et 2 sites onyx) et Mascara (un site de sable siliceux).

Lors de cette séance, il a été relevé un engouement des soumissionnaires pour les cinq sites de sable situés tous dans la wilaya de M’sila (2 sites à Sidi Ameur, 2 sites à M’cif et un cinquième à Khoubana).

Les soumissionnaires retenus pour l’offre technique seront invités le 14 juillet prochain à présenter leurs offres financières pour exploration, a- t-on indiqué.

Synthèse M. Fergad

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *