Accueil / Sport / Djamel Sedjati (demi-fondiste algérien) : “je sais que je peux faire encore mieux à Paris”

Djamel Sedjati (demi-fondiste algérien) : “je sais que je peux faire encore mieux à Paris”

Le demi-fondiste algérien Djamel Sedjati, vainqueur de la course du 800 mètres au Meeting de Paris, disputée dimanche pour le compte de la huitième étape de la Ligue de Diamant 2024 d’athlétisme, a indiqué hier qu’il pourrait faire encore mieux aux Jeux olympiques 2024 de Paris (26 juillet-11 août 2024).

“Je suis satisfait de ma course et je prépare maintenant Monaco la semaine prochaine. Je suis confiant et je vais me préparer sereinement pour les Jeux olympiques de Paris dans les semaines à venir. Je sais que je peux faire encore mieux là-bas”, a déclaré Sedjati au site sportif spécialisé AthléticsAfrica.

Réalisant la troisième meilleure performance mondiale de tous les temps avec un chrono de 1:41.56, Sedjati a établi par la même occasion un nouveau record national. L’ancien (1:42.61) était détenu par Taoufik Makhloufi depuis l’été 2016.

“Je pense que ce résultat est le fruit d’un long et rude processus de préparation sous la conduite de mon entraîneur Amar Benida que je ne cesse de le remercier pour tout le travail qu’il a fait avec moi. Maintenant, place à la préparation spécifique pour le grand rendez-vous olympique de Paris et pourquoi pas arracher la médaille d’or”, a-t-il ajouté.

Le natif de Tiaret (24 ans) s’alignera vendredi (19h23 heure algérienne) sur le 800 mètres du Meeting de Monaco, pour le compte de la neuvième étape de la Ligue de Diamant, une manière de confirmer une nouvelle fois son grand potentiel sur cette distance.

Sedjati sera opposé à de redoutables adversaires à Monaco, notamment le Kenyan Emmanuel Wanyoni, le Français Gabriel Tual ou même le champion du monde canadien Marco Arop.

Pour rappel, les demi-fondistes Taoufik Makhloufi, Aïssa Djabir Saïd-Guerni, Slimane Moula et Djamel Sedjati sont les seuls à être descendus en dessous de 1.44 dans l’histoire de l’athlétisme algérien.

Les deux autres demi-fondistes algériens qualifiés au 800 mètres des prochains JO, Slimane Moula et Mohamed Ali Gouaned, abordent eux aussi la dernière phase de leur préparation avant de rallier Paris, mais ils ont choisi de faire l’impasse sur cette étape monégasque de la Ligue de Diamant.

R.S

A propos LA NATION

Voir Aussi

Foot/ CAN-2025 (Tirage au sort) : la sélection algérienne fixée jeudi sur ses adversaires

L’équipe nationale algérienne de football sera fixée sur ses adversaires lors des éliminatoires de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *