Accueil / International / Agression sioniste contre Ghaza : 800.000 élèves privés de leur droit à la scolarité

Agression sioniste contre Ghaza : 800.000 élèves privés de leur droit à la scolarité

Au moins 800.000 élèves de différents niveaux d’enseignement dans la bande de Ghaza ont été privés de leur droit à la scolarité cette année, en raison de l’agression génocidaire sioniste en cours depuis le 7 octobre 2023, a fait savoir, hier, le Bureau des médias de l’enclave palestinienne.

Citant un communiqué du ministère de l’Education, le bureau des médias de Ghaza a fait savoir que “quelque   40.000 lycéens de diverses filières ne pourront pas participer à la session des examens du lycée de cette année, ce qui représente une violation sans précédent qui menace leur avenir et compromet leurs chances de s’inscrire dans les universités et collèges locaux et internationaux”.

Samedi matin, 50. 000 élèves se sont rendus dans les salles d’examen de fin d’études secondaires en Cisjordanie et dans les écoles palestiniennes à l’étranger, tandis que l’attaque sioniste empêchait les élèves de Ghaza de passer les épreuves.

Le bureau des médias de Gaza a, en outre, déclaré que “85% des établissements d’enseignement sont hors service à cause des attaques directes et délibérées, ce qui pose un défi important aux efforts visant à reprendre le processus éducatif après la fin de l’agression sioniste.

69% des bâtiments scolaires abritant des personnes déplacées ont été bombardés

Pas moins de 69 % des bâtiments scolaires abritant des personnes déplacées dans la bande de Ghaza ont été bombardés, a indiqué hier l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA).

“69 % des bâtiments scolaires où les familles déplacées cherchaient refuge ont été directement touchés ou endommagés”, souligne l’UNRWA dans un poste publié sur la plateforme X.

Dans ce contexte, l’office onusien a indiqué que “ce mépris flagrant du droit humanitaire doit cesser”, réitérant une nouvelle fois son appel à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Ghaza.

Le bilan de l’agression génocidaire sioniste contre la bande de Ghaza s’est alourdi samedi à 37.551 martyrs et 85.911 blessés, depuis le 7 octobre dernier, ont indiqué les autorités palestiniennes de la santé.

37.551 martyrs et 85.911 blessés

Au moins 10 Palestiniens sont tombés en martyrs hier dans des bombardements de l’entité sioniste ayant visé une maison au sud de la ville de Ghaza et le camp de réfugiés de Nuseirat au centre de l’enclave palestinienne, a rapporté l’agence de presse Wafa.

Les avions de combat de l’occupant sioniste ont visé une maison dans le quartier d’Al-Sabra, au sud de la ville de Ghaza, faisant huit martyrs et des dizaines de blessés, précise Wafa qui cite des sources locales.

L’aviation de l’entité sioniste a également ciblé un groupe de Palestiniens près d’une centrale électrique au nord du camp de Nuseirat, dans le centre de la bande de Ghaza, faisant deux martyrs et plusieurs blessés, ajoute la même source.

Par ailleurs, l’artillerie de l’occupant sioniste a bombardé les zones ouest et sud de la ville de Rafah, au sud de la bande de Ghaza, tandis que son armée a fait sauter plusieurs maisons dans le quartier Brazil, au sud de la ville.

Les forces d’occupation sionistes poursuivent leur agression contre la bande de Ghaza, par voie terrestre, maritime et aérienne, depuis le 7 octobre 2023, faisant au moins 37.551 martyrs et 85.911 blessés, selon le dernier bilan des autorités palestiniennes de la santé.

R.I

A propos LA NATION

Voir Aussi

Elections législatives en France : le Rassemblement national arrive en tête du premier tour avec prés de 34% des voix

Le Rassemblement national arrive en tête du premier tour des élections législatives ce dimanche 30 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *