Accueil / National / Afrique : le marathon diplomatique de Lamamra

Afrique : le marathon diplomatique de Lamamra

Après la Tunisie qui vit une grave crise et l’Ethiopie qui aura besoin de la médiation algérienne, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, est arrivé, hier matin, à Khartoum pour une visite de travail de deux jours. L’Afrique est un sujet que maîtrise le patron de la diplomatie algérienne. Elle est également notre espace vital.

“Je suis arrivé ce matin (hier NDLR) à Khartoum pour une visite de travail de deux jours (…) Je suis impatient de me réunir avec vous et avec les hautes autorités de la République du Soudan”, a écrit M. Lamamra dans un tweet. Le Soudan c’est surtout l’épineux problème du barrage de la Renaissance situé en Éthiopie, sur le cours du Nil bleu, près de la frontière avec le Soudan, à une centaine de kilomètres en amont du barrage de Roseires.

Justement Lamamra, a conclu jeudi sa visite de travail en République d’Ethiopie, par une série de rencontres bilatérales avec l’équipe dirigeante de la Commission de l’Union Africaine, la représentation des Nations Unies auprès de l’Union Africaine, ainsi que le PDG de la compagnie aérienne de l’Ethiopie.

Au sein de l’Union Africaine, en l’absence du Président de la Commission, M. Lamamra s’est entretenu avec la Vice-présidente Mme Monique Nsanzabaganwa qui assure son intérim, à qui il a réitéré le soutien de l’Algérie aux efforts visant à améliorer l’efficacité du fonctionnement de l’Organisation continentale, tout en soulignant la nécessité d’inscrire ces efforts dans le respect des buts et principes consacrés dans l’Acte Constitutif.

  1. Lamamra a tenu, également, une séance de travail avec le Commissaire de l’UA en charge des Affaires Politiques et des questions de Paix et de Sécurité, M. Adeoye Bankole, au cours de laquelle les deux parties ont passé en revue les situations de conflit et crise à travers le continent et les perspectives de leur règlement.

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères a partagé avec son interlocuteur les analyses et perspectives de l’Algérie sur l’état de paix et de sécurité en Afrique ainsi que sur le rôle attendu de l’UA dans ce contexte.

Il a réaffirmé la détermination de l’Algérie à appuyer l’action collective du continent visant à faire taire les armes et à consacrer le principe des “solutions africaines aux problèmes de l’Afrique”.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie algérienne a reçu des visites de courtoisie de la Représentante des Nations Unies auprès de l’UA, l’ancienne Ministre des Affaires Etrangères du Ghana, Mme Hanna Tetteh, ainsi que de l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour la Corne de l’Afrique, M. Parfait Onanga-Anyanga.

Les entretiens ont porté sur le partenariat entre l’ONU et l’UA dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et le renforcement des capacités de l’Institution panafricaine.

Enfin, dans le cadre du suivi de sa réunion tenue la veille avec le Premier-ministre Abiy Ahmed, le ministre des Affaires étrangères a abordé avec le Directeur Général et Président de la compagnie aérienne éthiopienne, M. Tewolde Gebremariam, les perspectives de consolidation du partenariat Algéro-éthiopien dans le domaine du transport aérien, y compris l’ouverture d’une ligne directe entre les deux capitales, ainsi que d’autres formes de partenariat entre les deux compagnies nationales.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *