Accueil / National / Mostaganem : un juge d’instruction cible d’une tentative d’assassinat 

Mostaganem : un juge d’instruction cible d’une tentative d’assassinat 

Un juge d’instruction près le tribunal de Mostaganem a été la cible, dimanche soir, dans son bureau, d’une tentative de meurtre à l’arme à feu tiré par un ancien greffier qui exerçait au même tribunal, a indiqué le Syndicat national des magistrats dans un communiqué.

Sur sa page Facebook, Laidi Aoudeche, président du syndicat national des magistrats, a annoncé que le juge ciblé par la tentative de meurtre s’en est sorti indemne.

Laidi Aoudeche a d’ailleurs fait savoir que le syndicat national des magistrats allait communiquer sa position officielle sur cet incident.

Dans un communiqué publié dimanche, le SNM a « fermement» dénoncé « l’agression lâche dont a été victime le juge d’instruction S.K dans son bureau le dimanche 30 juillet ».

L’auteur des coups de feu n’est autre qu’un des accusés dans une affaire en cours, selon le communiqué du SNM.

Le syndicat national des magistrats a appelé les parties officielles à « prendre les mesures et les dispositions nécessaires pour protéger les juges dans et en dehors des tribunaux ».

Le SNM a annoncé la tenue d’une réunion d’urgence de son bureau exécutif prévu pour aujourd’hui pour suivre l’affaire et prendre une position la concernant.

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi, a ordonné l’ouverture d’une enquête et la prise des mesures disciplinaires et pénales contre toute personne reconnue responsable de cet incident déplorable, a indiqué hier un communiqué du parquet près la Cour de Mostaganem.

“Conformément aux dispositions de l’article 11 du Code de procédure pénale, le Procureur général près de la Cour de Mostaganem informe l’opinion publique qu’en date du 30 juillet 2023, vers 15h00, le juge d’instruction près le tribunal de Mostaganem auditionnait l’accusé “D.

Lakhder”, un ancien greffier au même tribunal, poursuivi pour abus de fonction et usurpation d’identité, lorsque ce dernier a sorti son pistolet et tiré sur le juge d’instruction, le touchant à l’abdomen. Après l’intervention du greffier de la salle d’audience et d’un gendarme pour arrêter l’agresseur et lui retirer son arme, ce dernier a résisté et fut blessé à la tête”, lit-on dans le communiqué.

“Les blessés ont été, immédiatement, évacués à l’hôpital, où le juge d’instruction a subi une intervention chirurgicale réussie, son état de santé étant stable, tandis que les premiers soins ont été prodigués à l’agresseur qui est toujours sous surveillance médicale”, ajoute-t-on de même source.

Suite à cet incident, M. Tabi s’est rendu à l’hôpital de Mostaganem pour s’enquérir de l’état de santé du juge blessé et a ordonné l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les faits et les circonstances ayant permis à l’accusé d’accéder au bureau du juge en possession d’un pistolet, mais aussi pour savoir si le fait qu’il n’ait pas été soumis aux procédures de sécurité habituelles était lié à sa fonction précédente”, a noté la source, ajoutant que “toutes les mesures disciplinaires et pénales seront prises contre toute personne reconnue responsable de cet incident regrettable”.

Synthèse : Abir N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *