Accueil / Economie / Fermeture des usines de montage automobile en Algérie : 51.000 postes d’emploi perdus en 2020

Fermeture des usines de montage automobile en Algérie : 51.000 postes d’emploi perdus en 2020

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub a fait état lundi à Chlef, de la perte de 51.000 postes d’emploi en 2020 suite à la fermeture des usines de montage automobile et à l’arrêt de l’importation des produits destinés au montage des appareils électroménagers.

“L’année 2020 a été marquée par la perte de 51.000 postes d’emploi suite à la fermeture des usines de montage automobile et à l’arrêt de l’importation des produits destinés aux usines de montage des appareils électroménagers”, a déclaré le ministre dans une allocution prononcée au siège de la wilaya au terme d’une présentation sur l’état du secteur.

Déplorant un manque de réponse de la part de certaines administrations à des citoyens disposant de terrain, de financement, d’expérience et de volonté pour l’investissement, le ministre a assuré que ses services veilleront à éliminer toutes les entraves pour booster l’investissement.

Le développement économique “exige la participation de tous et à tous les niveaux pour contribuer à la création de postes d’emploi et au recrutement des jeunes et des diplômés de l’université”, a-t-il souligné.

Evoquant l’intégration des bénéficiaires de contrats pré-emploi, M. Djaaboub a affirmé qu’il s’agit là, de l’une des priorités du Président de la République, rappelant “la titularisation de 37.000 jeunes durant les trois derniers mois”.

Il a indiqué, à ce propos, que son département suivait l’opération d’insertion wilaya par wilaya, précisant que le nombre des bénéficiaires de l’intégration dans des postes permanents est passé de 20.000 en octobre dernier à 57.000 actuellement. L’opération se poursuit en collaboration avec les secteurs des Finances et de la Fonction publique, a-t-il ajouté.

R.E

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi : la prédation financière

Dans une précédente chronique, nous avions parlé de l’évolution du capitalisme sur les deux derniers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *