Accueil / National / Tizi-Ouzou : la majorité des incendies maitrisée

Tizi-Ouzou : la majorité des incendies maitrisée

Selon un communiqué de la Conservation locale des forêts, la majorité des incendies qui a ravagé la wilaya de Tizi-Ouzou est maitrisée.

La même source a indiqué que sur 78 feux importants enregistrés depuis le 9 août, la plupart ont été maîtrisés, alors que 7 sont en voie de l’être, dimanche, à travers certaines localités de la wilaya où les opérations d’extinctions se poursuivent.

Il s’agit des foyers signalés notamment dans les forêts de Thakhoukht, Ouadhias/Tizi N’tlata, Ath Mahmoud/Ath Zmenzer, Iboudrarene/Ain El Hammam, Tizi N’Tlata, Iferhounene et Akbil, a-t-on précisé.

Par ailleurs, les unités de la Protection civile sont parvenues à éteindre 33 feux de forêts dans 12 wilayas, a indiqué hier un bilan de ces services.

“Les unités de la Protection civile sont parvenues, ces dernières 24 heures, à éteindre 33 feux de forêts dans 12 wilayas: Tizi Ouzou (17 incendies) et Bejaïa (03), deux (02) incendies dans chacune des wilayas de Jijel, Boumerdes et Médéa et un (01) à El Tarf, Tébessa, Skikda, Tiaret, Batna, Mila et Souk Ahras”, précise-t-on de même source.

Hier, les équipes de la Protection civile œuvraient à éteindre “19 incendies en cours à travers 10 wilayas: Bejaïa (06), El Tarf (03) et deux (02) dans chacune des wilayas de Tizi Ouzou, Sétif et Guelma, en sus d’un (01) incendie dans chacune des wilayas d’Ain Defla, Annaba, Bouira et Skikda”.

Tous les moyens matériels et humains ont été mobilisés pour circonscrire ces feux, à savoir: “7500 agents de la Protection civile, 490 camions anti-incendie, trois (03) hélicoptères du Groupement aérien de la Protection civile, cinq (05) hélicoptères de l’Armée nationale populaire (ANP) ainsi que deux (02) Canadairs de l’Union européenne (UE) et un avion bombardier d’eau (ABE) espagnol”.

Les hélicoptères du Groupement aérien de la protection civile et l’ANP ont effectué “122 opérations de bombardement d’eau, 82 opérations des deux (02) Canadairs de l’UE et 08 de l’ABE espagnol à Guelma, Bouira, Tizi-Ouzou et Béjaia”.

Fin de mission pour les canadairs français

La Sécurité civile française a annoncé, ce dimanche, la fin de mission pour les deux canadairs français impliqués dans la lutte contre les incendies qui ravagent depuis une semaine le nord de l’Algérie. « Notre module aérien regagne la base de Nîmes après 72 heures d’intense engagement en Algérie », indique la même source.

Les deux appareils, ainsi qu’un avion de commandement, était opérationnels en Algérie depuis jeudi 12 août, trois jours après le début des gigantesques incendies en Kabylie.

Arrivés en fin de matinée de jeudi à l’aéroport d’Alger, ils ont entamé les opérations d’extinction des feux dès l’après-midi de la même journée à Béjaïa, la deuxième wilaya la plus touchée par les feux de forêts, après Tizi-Ouzou.

Ils ont effectué 250 largages d’eau en trois jours, a annoncé la sécurité civile française. Ils ont ainsi grandement contribué à la maîtrise des incendies dans la région. S’ils n’ont pas été engagés en Haute-Kabylie, c’est probablement à cause de la proximité des habitations des forêts embrasées.

En plus de Bejaia, ces canadairs ont été utilisés aussi à éteindre les incendies qui ravagent les forêts denses de Beni Salah, qui couvrent une partie des wilayas d’El Tarf et Guelma.

Des avions espagnols ont pris le relais des canadairs français. Un avion espagnol est arrivé hier à Bejaia. Un autre bombardier d’eau suisse est attendu.

Dans un communiqué publié jeudi 12 août, l’ambassade de Belgique à Alger a indiqué que « pour lutter contre les incendies, l’Union européenne met à disposition de l’Algérie deux avions bombardiers d’eau Canadairs. Cette assistance est entièrement prise en charge par l’Union européenne et ses États membres.»

Synthèse : Abir N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *