Accueil / Conjoncture / Tebboune à Tunis : une visite sous de bon augures

Tebboune à Tunis : une visite sous de bon augures

Le président de la république est en visite d’Etat en Tunisie pour réaffirmer la solidité des liens entre les deux pays voisins qui seront, de plus, renforcés par une coopération concrète en ces temps difficiles.

Il est indéniable que les Tunisiens garderont un excellent souvenir de la visite d’Abdelmadjid Tebboune dans leur pays. Le début de sa visite dans leur pays a coïncidé avec la qualification de leur équipe nationale en demi-finale de la coupe arabe contre l’Egypte. Le président de la république a également annoncé, à la veille de son déplacement, que l’Algérie allait accorder un prêt de 300 millions de dollars à son voisin. Ce montant s’ajoute aux 150 millions de dollars qu’elle a déposés en 2020 à la Banque centrale tunisienne (BCT), à titre de garantie.

Ces bonnes interviennent alors que la Tunisie fait face à de nombreuses difficultés en premier lieu sécuritaires et économiques. Mais l’Algérie qui a toujours l’a toujours soutenu durant les moments délicats poursuit son aide puisque les sorts des deux pays sont intimement liés surtout dans le contexte géopolitique effervescent qui caractérise la région.

Les rapports entre les deux pays sont aux beau fixe et leur solidarité devient mutuellement vitale pour se prémunir non seulement des menaces qui les guettent au regard du climat délétère en Libye et au Sahel mais aussi à cause des effets de la crise sanitaire.

Tebboune et Kaïs Saïed ont eu hier des entretiens en tête-tête pour examiner tous ces dossiers et doivent certainement sortir avec d’autres décisions pour prouver la solidité de leurs liens. La visite intervient quelques jours après celle du Premier ministre, ministre des Finances Aimene Benabderrahmane lequel a tenu des séances de travail qui concernent les finances, le commerce et la promotion des exportations, l’énergie, l’industrie, les mines et les travaux publics, outre ses entretiens avec son homologue la Cheffe du Gouvernement tunisien, Najla Bouden ainsi que la réunion élargie aux délégations des deux pays. Najla Bouden avait effectué également une visite en Algérie, fin novembre dernier, ce qui traduit la nouvelle dynamique que connaissent les relations de coopération bilatérale.

Mourad Fergad

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

un commentaire

  1. VISITER UN PRESIDENT TUNISIEN QUI EST EN CHEMIN DE DICTATEUR DISSOUS LE PARLEMENT LIMOGE SON PREMIER MINISTRE REPRESSE LES MANIFESTATIONS ET LA LIBERTE D’EXPRESSION ET LA TUNISIE A PRESENT SANS PARLEMENT QUI REPRESENTE LE PEUPLE SANS PREMIER MINISTRE
    LE POUVOIR ALGERIEN SOUTIEN CE PRESIDENT ET MEME AVEC DES PRETS DE 150MILLION DE DOLLAR
    EN ALGERIE COMME EN TUNISIE ,EL HIRAK BAFFOUEE CES MILITANTS EMPRISONEE ET EN TUNISIE TOUT CE QUI REVOLTE SERS ARRETEE ET INCARCERER .VOILA TUNISIE JADIDA ET ALGERIE EL JADIDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *