Accueil / National / Tebboune à l’adresse de la communauté algérienne au Qatar : «Vos recommandations seront les nôtres»

Tebboune à l’adresse de la communauté algérienne au Qatar : «Vos recommandations seront les nôtres»

« Mon souhait est ce que notre communauté à l’étranger devienne une force d’innovation et d’appui à l’économie du pays, à leur peuple et pas uniquement à l’Etat », a lancé dimanche, le président de la république Abdelmadjid Tebboune à l’adresse de la diaspora algérienne a Doha, capitale du Qatar.

Devant un parterre de membres de la communauté algérienne basée dans la capitale qatari, Tebboune a indiqué qu’une instance a été créée pour rassembler les membres de la communauté algérienne à l’étranger. «Cette instance n’est pas encore prête à 100%, mais cela revient à vous. Vous pouvez vous rencontrer à Alger. Vos recommandations seront les nôtres », a-t-il assuré.

Le président Tebboune a indiqué que l’Algérie se développait. « Nous avons ouvert la voie à tous les gens sincères qui aiment leur pays pour participer à ce développement », a-t-il ajouté, qui s’est engagé à « ne pas dévier de la voie de la démocratie responsable ». Mais le chef de l’Etat a mis en garde.

Il faut qu’on se mette d’accord sur la définition de la démocratie

 « … Si la démocratie veut dire que « je fais ce que je veux », non. Votre liberté s’arrête où commence celle de l’autre. L’insulte ramène de la violence. On a vécu la violence verbale qui a débouché sur la violence physique et nous avons eu 250.000 morts. On ne va pas y revenir, définitivement. Faites ce que vous voulez dans votre pays, mais dans le respect des lois », a-t-il développé.

Sur les relations entre l’Algérie et le Qatar, il a indiqué qu’elles offrent des «perspectives prometteuses» dans plusieurs secteurs, à l’instar de l’agriculture, la construction des villes, les infrastructures de base et les chemins de fer, a-t-il précisé, faisant état de discussions pour développer le réseau ferroviaire national et l’étendre jusqu’à Tamanrasset, Adrar et même à l’extérieur du pays, à l’instar du Niger.

Tebboune a dévoilé le projet d’ouverture d’une ligne maritime Alger-Doha pour le transport des marchandises et des voyageurs, soulignant que ce projet sera réalisé avant fin 2022.

Le chef de l’Etat a expliqué que ces projets interviennent parallèlement avec le projet d’extension du port de Djendjen à Jijel, un projet qui doit ériger celui-ci en « port d’Afrique », en le raccordant au réseau ferroviaire qui s’étend jusqu’en Afrique.

Sur le plan économique, le président de la République a affirmé que l’Algérie était le seul pays de la région à ne pas avoir de dette extérieure. Il a indiqué que « de 4,8 millions de dollars en 2021, les exportations hors hydrocarbures atteindront 7 milliards de dollars l’année prochaine, avec l’ambition d’atteindre 15 milliards de dollars dans les années à venir, pour s’affranchir de la dépendance aux hydrocarbures ».

Le président Tebboune a également souligné la poursuite de la lutte contre l’argent sale et du développement de l’économie nationale, à travers la simplification et l’amélioration du climat d’investissement, et de la prise en charge de l’aspect social au profit des citoyens ».

Synthèse : Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Corruption : marché suspect entre Mobilis et un consortium algéro-étranger

•             Trois individus placés en détention et quatre autres sous contrôle judiciaire Le juge d’instruction …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *