Accueil / National / Situation épidémique en Algérie : des scientifiques plaident pour un confinement strict

Situation épidémique en Algérie : des scientifiques plaident pour un confinement strict

La situation épidémique en Algérie passe au rouge. Le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter de jour en jour. Pour la plupart des spécialistes, la réalité du terrain est plus inquiétante que ce que laissent penser les chiffres officiels.

Pour le Pr Riad Mahyaoui, membre du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de l’épidémie Covid-19 en Algérie, «la situation épidémiologique dans notre pays n’est pas rassurante et suscite des inquiétudes au vu de la recrudescence des cas et des décès, notamment dans un certain nombre de wilayas à forte densité de population comme Alger, Constantine et Oran.»

Le directeur de l’Institut national de santé publique (INSP), Elias Rahal, a révélé que 14 wilayas enregistrent plus de 100 patients dans les hôpitaux, selon la même source.

Concernant les nouveaux variants du virus, le professeur Riad Mahyaoui a confirmé que les symptômes classiques du virus ont complètement changé avec l’apparition d’autres symptômes.

II estime qu’il est très difficile de les détecter compte tenu du manque de capacités disponibles, mais il est certain que tous les variants, britannique et indien, sont entrés dans notre pays, donc toute personne qui ressent des symptômes doit aller chez le médecin.

C’est pourquoi, nous devons tirer la sonnette d’alarme et rechercher des solutions urgentes, telles que la nécessité de revenir aux mesures de prévention qui ne sont malheureusement plus respectées dans nos rues, nos marchés et nos magasins, a souligné Mahyaoui, sur les ondes de la Radio nationale.

Le professeur Riad Mahyaoui, n’exclut pas de prendre des mesures plus strictes pour faire face à la recrudescence des cas de contamination. L’idée se trouve être partagée par une bonne partie de la communauté scientifique en Algérie.

A cet égard, Mahyaoui a expliqué que l’application du système de quarantaine a porté ses fruits lors de la propagation de la première souche du virus.

Vers la mise en place d’un pass vaccinal ?

Le directeur de l’Institut national de santé publique (INSP), Elias Rahal, a déclaré que le Comité scientifique étudiait un projet visant à rendre l’accès aux lieux publics et aux centres fermés exclusif aux personnes vaccinées après présentation du pass vaccinal, a rapporté hier, Ennaharonline.

Elias Rahal a ajouté, dans une déclaration à Ennahar TV, que le projet sera remis aux autorités compétentes pour décider de la possibilité de le mettre en œuvre, notant qu’Alger compte le plus grand nombre de cas de contamination au COVID-19.

Le « pass vaccinal » se généralise peu à peu, notamment dans les pays occidentaux. De ce fait, il pourrait devenir obligatoire pour voyager.

Synthèse : Abir.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Transport aérien (saison estivale) : Air Algérie lève le voile sur la promo Osra

La compagnie aérienne nationale «Air Algérie» a levé le voilece lundi sur son offre Baptisée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *