Accueil / National / Sidi Saïd rattrapé par plusieurs scandales financiers

Sidi Saïd rattrapé par plusieurs scandales financiers

Une plainte a été déposée au tribunal correctionnel de Sidi M’hamed.

Une plainte portant sur un trou financier dépassant les 70 millions de dinars, a été déposée mercredi dernier, par le secrétariat national de l’UGTA, au tribunal correctionnel de Sidi M’hamed.

Tout porte à croire que l’ancien secrétaire général de l’UGTA, Sidi Saïd, mais aussi plusieurs de ses cadres sont en train d’être rattrapés par la gestion financière et de patrimoine de son organisation syndicale

Outre que ce trou financer de 70 millions de dinars, il est également question d’un présumé détournement de plusieurs biens immobiliers et de véhicules, relevant des biens de l’UGTA, indique le quotidien El Watan dans son Edition de dimanche.

D’autres plaintes similaires ont été déposées auparavant par plusieurs autres Unions de wilaya, notamment à Média, Skikda et Annaba, précise la même source citant sources syndicales. Ainsi, les conclusions des audits internes et de la commission nationale de contrôle des finances du syndicat ont fait état de préjudice caractérisé.

A l’union de wilaya de Annaba, cadres syndicaux affirment « qu’au niveau de la centrale syndicale, il a été relevé le détournement de quatre villas et la disparition de plusieurs véhicules, notamment ceux affectés à la l’UGTA à la veille de la campagne électorale du 5e mandat de Bouteflika ». Ajoutant « que l’absence d’un important montant d’un compte de l’organisation syndicale, a été constaté, au lendemain du départ de Sidi Saïd ».

Au niveau des autres Unions de wilayas, il s’agit plutôt de « détournement de biens immobiliers, notamment des locaux commerciaux dont ceux de la wilaya de Skikda et Média », indique encore la même source.

« Les recettes du 31/12/2010 au 07/07/2014 dont le montant est de 27 081 190,00 ainsi que le montant des dépenses qui est de l’ordre de 27 148 280,87 n’ont pas fait l’objet de vérification ni de contrôle, par absence de documents comptables (registre et factures) », rapporte la même source citant le rapport de la commission nationale de contrôle des finances de l’UGTA Annaba.

Le compte de l’union de wilaya UGTA était totalement vide, selon ce document signé par quatre membres, au 07/07/2014.

DIRECT (Coronavirus) : suivez l’essentiel de l’information nationale et internationale en temps réel :ici

A propos LA NATION

Voir Aussi

Grand sud Algérien : 12 Syriens et deux Algériens retrouvés morts

Les autorités algériennes ont découvert, ces derniers jours, les corps de 12 Syriens et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *