Accueil / National / Secteur de la santé : appel à une grève de 3 jours à partir de demain

Secteur de la santé : appel à une grève de 3 jours à partir de demain

La Fédération nationale des employeurs de la santé a appelé les travailleurs du secteur à organiser une grève de trois jours sur tout le territoire national à partir de demain.

Ce mouvement est appelé à se durcir « au cas où le ministère de tutelle ne répondrait pas aux revendications socio-professionnelles qu’il a soulevées pour défendre leurs droits légitimes.»

Dans un communiqué publié hier, la fédération accuse le ministère de tutelle d’agir de manière sélective avec les syndicats agréés, soulignant la nécessité d’ouvrir les portes d’un dialogue sérieux et efficace sur les différentes revendications soulevées par la Fédération nationale.

La plateforme des revendications soumise au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, en plus de la levée des sanctions, des suspensions et des poursuites judiciaires à l’encontre des cadres syndicaux au niveau local et l’accélération de la modification du statut des corps communs et les professionnels, comprend aussi la confirmation des travailleurs contractuels au vu des dangers auxquels ils sont confrontés. Le communiqué poursuit : «À la lumière de la pandémie actuelle, en raison de laquelle nous avons perdu 450 employés, nous estimons qu’il est nécessaire de verser le capital de décès aux familles des victimes », soulignant la nécessité d’allouer une allocation de risque unifiée à tous les employés de la santé tout en améliorant les conditions de travail et la protection juridique des agents de santé.

Le communiqué ajoute que les employés de la santé publique ont été patients et ont compris toutes les circonstances afin de maintenir la stabilité des établissements de santé et la pérennité des services publics fournis au citoyen dans le contexte épidémique du covid-19. » Ce pourquoi le communiqué appelle le ministère à abandonner la politique de fuite en avant, et impliquer tous les acteurs afin de relever les défis et protéger le système de santé.”

Il est à noter que le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, s’est engagé, lors de la réception, mardi dernier, des membres de la Coordination nationale des syndicats de la santé à déployer « les plus grands efforts » pour améliorer la situation et trouver des solutions à tous les problèmes du secteur.

Amel B.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Exportations de GNL : l’Algérie a consolidé ses parts sur le marché européen en 2023

La majeure partie de l’offre supplémentaire de l’Algérie en 2023 s’est dirigée vers la région …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *