Accueil / International /  Salvini menace de dire «au revoir» à l’UE 

 Salvini menace de dire «au revoir» à l’UE 

Italie
En traitant l’Union européenne de «nid de serpents et de chacals», Matteo Salvini a critiqué sa décision de reporter la mise en œuvre des mesures pour lutter à la pandémie de coronavirus, en menaçant de dire «au revoir» à Bruxelles, relate le site d’information affaritaliani.it.
L’ancien ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a critiqué l’Union européenne pour avoir tardé à faire face à la pandémie de coronavirus, n’hésitant pas à menacer de quitter l’organisation supranationale.
C’est de la folie. L’Europe prend encore 15 jours pour décider de quoi faire et de qui et comment aider. Dans des conditions d’urgence, les gens meurent aujourd’hui d’une inflammation pulmonaire, et demain, ils mourront peut-être de pauvreté», a martelé l’homme politique cité par le site d’information affaritaliani.it.
Un nid de serpents et de chacals»
Interrogé sur les graves contradictions qui se sont produites au sein de l’Union européenne sur les mesures à prendre face à la pandémie, Matteo Salvini a qualifié l’organisation de «nid de serpents et de chacals».
«On va d’abord vaincre le virus, puis on va penser à l’Europe. Et si c’est nécessaire, on va dire au revoir sans même la remercier», a promis le chef de la Ligue.
Rome ne signe pas le document final du sommet de l’UE
Auparavant, le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, avait refusé de signer le document final du sommet de l’Union européenne qui s’est tenu en visioconférence et qui portait sur les mesures destinées à soutenir l’économie européenne lors de la crise sanitaire. Il avait donné 10 jours à ses collègues pour trouver une solution appropriée à l’urgence.

DIRECT (Coronavirus) : suivez toutes les informations en temps réel :ici

A propos LA NATION

Voir Aussi

Elections législatives en France : le Rassemblement national arrive en tête du premier tour avec prés de 34% des voix

Le Rassemblement national arrive en tête du premier tour des élections législatives ce dimanche 30 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *