Accueil / National / Rapport officiel sur les déclarations de propriété en Algérie : 23 166 élus n’ont pas déclaré leurs biens

Rapport officiel sur les déclarations de propriété en Algérie : 23 166 élus n’ont pas déclaré leurs biens

Un rapport détaillé de l’Autorité suprême pour la transparence et la prévention de la corruption, remis au Président de la République, a mis en lumière la réalité des déclarations de propriété auprès des responsables.

Le rapport, publié sur le site Internet de l’Autorité, a compté 27.241 élus locaux, tandis que le nombre d’occupants de postes élevés est estimé à 10 448. Il a estimé que le nombre de postes exposés à la corruption est de 100 000.

Selon le document, le processus de souscription pour la déclaration des propriétés des élus locaux aux conseils populaires municipaux au cours de l’actuelle mandature 2021-2026 a enregistré un taux de 14,95 pour cent, tandis que le pourcentage restant représente les responsables locaux qui n’ont pas déclaré leurs propriétés et ceux qui l’ont fait ne respectent pas cette obligation légale, malgré la notification du Ministère de l’Intérieur et des groupes locaux, en plus des déclarations privées qui ont été rejetées, après traitement, pour plusieurs raisons, parmi lesquelles : l’absence de signature, l’absence d’informations personnelles et le formulaire de déclaration de propriété ne correspondant pas à la forme prévue par la loi.

Le décompte total des déclarations foncières des élus locaux pour le début de l’actuelle législature 2021-2026 révèle que, sur un total de 27.241 élus au sein des conseils populaires locaux, 4.075 se sont inscrits pour déclarer des biens, soit 95,14 pour cent, par rapport à 23 166 élus n’ont pas déclaré leurs biens, soit 85,05 pour cent.

Sur un total de 2.350 membres élus des conseils populaires de l’État, 288 se sont inscrits à la déclaration de propriété, ce qui équivaut à 25,12 pour cent du nombre total des membres élus.

Au niveau des conseils populaires municipaux, sur un total de 24.891 électeurs des conseils populaires de l’État, 3.783 se sont inscrits pour les déclarations de propriété, ce qui équivaut à 21,15 pour cent du nombre total des élus.

La wilaya de Ouargla a enregistré 100 pour cent des déclarations foncières déposées, tandis que 7 wilayas ont enregistré des pourcentages supérieurs ou égaux à 50 pour cent, et 3 États ont enregistré un pourcentage inférieur à 50 pour cent des déclarations foncières liées aux élus locaux, dont la wilaya de Tizi Ouzou avec un pourcentage de 38,0 pour cent, et enfin 49 wilaya n’ont enregistré aucun taux.

Quant à ceux qui occupent des fonctions supérieures, le rapport de la Haute Autorité pour la transparence et la prévention de la corruption précise : « On constate que 10 053 déclarations de propriété ont été déposées sur un total de 10 448 agents publics occupant des fonctions supérieures, soit un taux équivalent à 96,22 pour cent.

La Présidence de la République a réalisé 100 pour cent de la déclaration avec un total de 270 employés, soit le même pourcentage dans les organes constitutionnels tels que la Cour Constitutionnelle, le Médiateur de la République et autres.

Les taux à la présidence du gouvernement, au Secrétariat général du gouvernement et dans certains ministères ont également atteint des taux élevés, tandis que d’autres institutions, comme la Direction générale de la sécurité nationale, n’ont pas délivré de déclarations, selon le rapport.

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *