Accueil / National / Profanation du Coran : le chef de la diplomatie danoise présente ses excuses à l’Algérie

Profanation du Coran : le chef de la diplomatie danoise présente ses excuses à l’Algérie

Dans un entretien téléphonique avec le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, le chef de la diplomatie danoise s’est excusé pour l’autodafé du Coran commis par un extrémiste vivant dans son pays.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf, a reçu hier un appel téléphonique de son homologue danois, Lars Lokke Rasmussen, dans lequel celui-ci a exprimé ses “regrets et excuses” pour l’autodafé du Coran commis par un extrémiste. Selon un communiqué du ministère publié, hier, “le ministre danois a exprimé ses regrets et excuses pour la vague criminelle d’autodafé du Coran devant les Ambassades de pays musulmans, y compris l’Ambassade d’Algérie à Copenhague. Il a qualifié ces actes d’intolérables et d’inacceptables et a estimé qu’ils étaient intrinsèquement contraires aux traditions d’accueil, d’ouverture et de tolérance qui sont solidement ancrées dans la société danoise”, lit-on dans le communiqué.

Il a, en outre, informé Attaf que le gouvernement de son pays ”finalise aujourd’hui le texte de loi devant mettre fin à ces pratiques inqualifiables”, ajoutant que “le Parlement sera saisi de ce projet de loi dès la reprise de sa session dans quatre semaines”.

Pour rappel, l’Algérie avait fortement réagit à la profanation du texte sacré à Copenhague et Stockholm et avait convoqué l’ambassadrice du Danemark et le chargé d’affaires à l’ambassade de Suède à Alger, “afin de leur faire part de la protestation officielle de l’Algérie”, selon un communiqué des Affaires étrangères.

L’Etat algérien a exprimé “sa ferme condamnation de ces actes immoraux et inciviques qui visent tout ce qui est sacré pour les musulmans partout dans le monde” et a “porté à la connaissance des diplomates que de tels actes de par leur nature effroyable et abjecte, ne relèvent nullement de la liberté d’expression, comme le prétendent à tort ceux qui les défendent, les prônent et en tirent profit”.

Les autorités algériennes ont également exhorté le Danemark et la Suède à “prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher la récurrence de tels actes, honnis par toutes les religions monothéistes, les lois et les usages internationaux”. Elles ont qualifié ces actes de “répréhensibles, contraires aux valeurs de tolérance et de coexistence”, et “de nature à raviver la haine et nourrir l’islamophobie”.

L’appel de Lars Lokke Rasmussen à Ahmed Attaf concernait également la préparation de la 20ème session de la Conférence ministérielle des pays africains et pays nordiques devant se tenir à Alger du 16 au 18 octobre 2023, a indiqué le ministère.

Pour rappel, deux manifestants appartenant à un groupe qui se fait appeler “Patriotes danois” avaient brûlé, après l’avoir piétiné, un exemplaire du Coran à la fin juillet.

Ali Younsi-Massi

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *