Accueil / Conjoncture / Procès en appel de Ali Haddad : les déclarations “choc” de Sellal

Procès en appel de Ali Haddad : les déclarations “choc” de Sellal

Au deuxième jour du procès en appel de l’homme d’affaires Ali Haddad, la Cour d’Alger a été le théâtre de déclarations qu’ont pourraient qualifier pour le moins de loufoques et comiques de la part de l’ex premier ministre Abdelmalek Sellal.

Sellal qui, en rappelant à l’auditoire présent à l’audience que son franc parler est de notoriété publique en Algérie mais également à l’international, a raconté certains détails de sa visite aux Etats unis notamment celui décrivant sa rencontre avec l’ex président des états unis Barack Obama durant laquelle l’ancien président américain l’aurait invité à boire de l’alcool, proposition immédiatement refusée par A.Sellal mais devant l’insistance de Obama, Abdelmalek Sellal lui aurait répondu ” j’accepte votre proposition à la seule condition que vous acceptiez de votre coté de me donner la bombe atomique”.

Par ailleurs, Sellal a soutenu qu’il ne comprenait toujours pas les rasions de sa détention en prison depuis 16 mois tout en évoquant son état de santé difficile compte tenu de sa contamination par le Covid-19 et qu’il était malgré tout prêt et désireux de participer à la prochaine échéance électorale du 1er novembre concernant la révision de la constitution mais qu’il n’était malheureusement pas autorisé à voter compte tenu de sa détention.

La Rédaction.

 

 

 

 

A propos LA NATION

Voir Aussi

Grand sud Algérien : 12 Syriens et deux Algériens retrouvés morts

Les autorités algériennes ont découvert, ces derniers jours, les corps de 12 Syriens et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *