Accueil / International / Palestine : tractation autour de l’après trêve

Palestine : tractation autour de l’après trêve

Un quatrième groupe de 33 prisonniers palestiniens (3 femmes et 30 enfants) ont été libérés dans la nuit de lundi à mardi de de la prison d'”Ofer”, dans le cadre de l’accord conclu entre la résistance palestinienne et l’entité sioniste, rapporte l’agence palestinienne Wafa.

Un bus et des véhicules appartenant au Comité international de la Croix-Rouge ont transporté un certain nombre de prisonniers libérés de la prison de l’entité sioniste d'”Ofer” vers le centre de Ramallah, tandis que les prisonniers d’Al Qods occupée ont été libérés de la prison local “Al-Maskobiyah”, ajoute la même source.

Sur place, des centaines de palestiniens ont accueilli les prisonniers libérés scandant des slogans pour la libération de tous les prisonniers palestiniens détenus dans les prisons de l’occupant sioniste.

Ces libérations interviennent après l’annonce d’une extension de 48 heures de la trêve humanitaire entre la résistance palestinienne et l’entité sioniste à Ghaza.

Hier, cinquième jour de la trêve, les chefs des services de renseignement américain et israélien étaient hier à Doha pour discuter avec le Premier ministre du Qatar de la « prochaine phase » d’un accord potentiel entre le Hamas et Israël à Gaza, a déclaré une source qualifiée d’ « informée » de la visite. « Le directeur de la CIA et le directeur du Mossad sont à Doha pour rencontrer le Premier ministre du Qatar, afin de consolider les progrès de l’accord de pause humanitaire prolongée et d’entamer d’autres discussions sur la prochaine phase d’un accord potentiel », a ajouté cette source à l’AFP sous couvert d’anonymat en raison, dit-on, du caractère sensible des discussions.

Du côté palestinien, aucune information n’a circulé sur le sujet au moment où nous mettons sous presse.

Sur le terrain, l’armée de l’occupation continue à violer la trêve. Cela rend la situation précaire. Un journaliste de l’AFP dans la ville de Gaza a vu hier l’armée tirer trois obus de char en direction de dizaines de civils qui tentaient de regagner le quartier de Cheikh Radwan. Il a vu au moins un blessé.

Les mouvements palestiniens ont dénoncé des «violations de la trêve».

Par ailleurs, la situation est vraiment explosive en Cisjordanie. Chaque jour qui passe à son lot de morts et d’arrestations. Lundi, un jeune Palestinien est tombé en martyr, par balles réelles des forces d’occupation sioniste à l’ouest de Ramallah, a rapporté l’agence palestinienne de presse, Wafa, citant le ministère palestinien de la Santé.

Dans un communiqué relayé par Wafa, le ministère a fait savoir que lejeune homme est tombé en martyr dans le village de Beitunia avant l’évacuation de son corps vers un complexe médical palestinien.

Des sources de sécurité, citées par l’agence de presse, ont rapporté que Yassin Abdullah Al-Asmar, 26 ans, avait été touché au niveau de la poitrine par des balles de l’occupation sioniste, tandis qu’un autre jeune de 23 ans a été blessé au niveau du pied.

R.I

A propos LA NATION

Voir Aussi

Les agences de l’ONU : mise en garde contre une “explosion” du nombre d’enfants martyrs

Plusieurs agences des Nations unies ont averti que la pénurie alimentaire alarmante, la malnutrition généralisée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *