Accueil / National / Marché du travail : plus de 300.000 chômeurs recevront l’allocation le 28 mars

Marché du travail : plus de 300.000 chômeurs recevront l’allocation le 28 mars

 300.000 chômeurs primo-demandeurs d’emploi, âgés entre 19 et 40 ans commenceront à bénéficier dès la fin du mois en cours de leur première allocation chômage de 13 000 DA, a déclaré le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi (ANEM), Abdelkader Djaber, sur les ondes de la radio chaîne II.Les ‘’infortunés’’ doivent, bien sûr, souscrire à une batterie de conditions et de modalités fixées par le décret exécutif n° 22-70 du 9 Rajab 1443 correspondant au 10 février 2022, avant de prétendre décrocher le fameux pécule.

Concernant le nombre de dossiers validé après traitement, l’intervenant précise qu’ ‘’à ce jour, ses services avaient donné leur ‘’quitus’’ à plus de 125.747 dossiers au niveau des différentes agences disséminées à travers le territoire national’’, tandis que plus de 650.000 rendez-vous ont été pris. Mais la disponibilité et la fiabilité des chiffres en matière du nombre de chômeurs posent problème et les statistiques sont objet de controverses.

Si le directeur général de l’Agence nationale de l’emploi, Abdelkader Djaber, avait avancé dans une récente déclaration le chiffre de 800 000 chômeurs concernés par cette allocation, les spécialistes, eux, estiment qu’il y a des milliers d’autres chômeurs qui préfèrent recourir à d’autres moyens pour chercher un emploi, comme les dizaines de milliers de jeunes diplômés des universités et des centres de formation professionnelle qui arrivent annuellement sur le marché du travail, mais peinent à décrocher un job.

Selon la dernière enquête de l’Office national des statistiques (ONS), réalisée en 2019, la tranche d’âge des jeunes (15-24 ans) est la plus touchée par le chômage à hauteur de 29,7%. Soulignons que selon les estimations des experts de ‘’Statista Research Department’’, le taux de chômage en Algérie, qui était de 14,54% en 2021, suit une courbe ascendante plus prononcée pour atteindre environ 19,41 % d’ici 2026. Surtout que la situation s’est aggravée depuis le début de la crise sanitaire qui a fortement impacté l’économie du pays, réduisant gravement les opportunités d’emploi.

Farouk B-H.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *