Accueil / Conjoncture / Lutte contre le Coronavirus : le ré-confinement ne saurait être la solution

Lutte contre le Coronavirus : le ré-confinement ne saurait être la solution

La propagation de la Covid-19 suit toujours une courbe ascendante en Algérie. Depuis la mise en application de la deuxième phase du déconfinement, le nombre de cas confirmé enregistre record sur record. Les autorités sanitaire ne cessent d’exprimer son inquiétude de voir les établissements sanitaires saturés, d’où la décision de réduire le nombre de jour que les patients sous traitement à l’hydro-chloroquine devraient passer à l’hôpital.

Le gouvernement a reconduit les mêmes dispositions dites de «confinement partielle» jusqu’au 13 du mois en cours.

Au terme de cette échéance, quelle serait l’attitude à observer face à une situation qui se dégrade de jour en jour.

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, n’a pas exclu, samedi soir, dans une interview à la chaine française France 24, un durcissement du confinement, si la Commission scientifique chargée du suivi de l’évolution du coronavirus en Algérie le recommanderait. “Nous exécutons les recommandations de la Commission scientifique. Si elle voit qu’il est impératif d’aller vers un confinement partiel, dans quelques villes ou quartiers, on le fera.

Le ministre de la santé, de sa part, a écarté, samedi depuis Aïn Defla, l’éventualité d’un reconfinement, à l’heure actuelle, des wilaya connaissant une grande propagation du Covid-19, soutenant qu’il ne sera recouru à cette démarche qu’en cas de nécessité “impérieuse”. “Nous n’envisageons pas de reconfiner certaines wilaya connaissant une grande propagation du Covid-19 mais nous n’en excluons pas l’éventualité si la nécessité l’impose”, a fait savoir M. Benbouzid dans une déclaration à l’APS, avouant “privilégier” le volet sensibilisation dans la lutte contre la propagation de la pandémie.

Pour le Dr le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution du coronavirus, Dr. Djamel Fourar, le ré-confinement ne saurait être la bonne solution :”Avant d’envisager l’éventualité du reconfinement des wilaya où les cas confirmés de contamination au Covid-19 sont en hausse, nous préférons sensibiliser, soutenir, nous déplacer, aider et voir de quelle manière on peut stopper l’avancée de l’épidémie”, a-t-il souligné.

Selon lui, le recours au reconfinement est “une procédure à même d’occasionner une souffrance supplémentaire à la population”, estimant que “confiner, déconfiner puis reconfiner est une démarche susceptible d’être assimilée à un échec”.

En conclusion, les autorités, politiques et sanitaires, semblent être d’accord, ce le rôle et la responsabilité des citoyens dans la propagation des la maladie. Cela dépend, en dernière analyse, de la manière avec laquelle les citoyens approchent le problème. Moins ils respectent les mesures barrières, plus ils seront exposés à la maladie et vise versa.

“Parfois, les traditions ont pris le pas sur les recommandations de la Commission scientifique. Nous avons constaté que la progression, qui paraît à la limite acceptable, est due beaucoup plus à des contacts familiaux, mariages, circoncisions et autres…”, a déploré le président de la république. Il a, en outre, regretté que “parfois quelques jeunes ne croient pas au Covid-19 tant qu’ils ne l’ont pas vu de leurs propres yeux et pensent que c’est un spectre qu’on utilise pour essayer de les empêcher de s’exprimer”, relevant, toutefois, que “cela commence à changer”, a-t-il déclaré.

“Le Covid-19 n’est certes pas propre à notre pays, mais j’ai la conviction que si la population adhérait aux gestes barrières avec la rigueur qui se doit, nous parviendrons à circonscrire l’épidémie,” a encore déclaré le ministre de la santé.

Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Fabrication d’ascenseurs en Algérie : les entreprises italiennes spécialisées sollicitées

Les investisseurs en matière de réalisation d’usines d’ascenseurs, y compris leurs pièces, moteurs et cartes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *