Accueil / Conjoncture / Ligue arabe : le sommet d’Alger aura lieu le 1er novembre prochain

Ligue arabe : le sommet d’Alger aura lieu le 1er novembre prochain

La date du prochain sommet arabe aura finalement lieu, les 1er et 2 novembre prochain à Alger. Ainsi, les ministres arabes des Affaires étrangères, réunis, mercredi au Caire, ont adopté la décision du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. La réunion se tiendra parallèlement à la célébration du 68e anniversaire du déclenchement de la Glorieuse guerre de libération, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger.

Le sommet, prévu à Alger en mars prochain, a été décalé de plusieurs mois. Selon le Président Abdelmadjid Tebboune, le rendez-vous aura lieu au dernier trimestre de l’année en cours. “Une réunion officielle des ministres arabes des Affaires étrangères sera tenue en mars prochain au Caire durant laquelle la date définitive du sommet sera officialisée.

L’évènement est prévu pour le dernier trimestre de l’année en cours et il sera probablement lié à une journée historique pour l’Algérie”, avait –il déclaré lors de sa dernière rencontre télévisée avec la presse.

Les travaux de la 157e session ordinaire du Conseil ministériel de la Ligue arabe au niveau ministériel ont débuté hier au Caire (Egypte), avec la participation du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, indique un communiqué du ministère.

L’ordre du jour de la session actuelle qui sera marquée par la passation de la présidence du Conseil de l’Etat du Koweït à la République du Liban, comprend “plusieurs thèmes importants relatifs aux préparatifs du prochain Sommet arabe à Alger et aux développements de la situation sur la scène régionale et internationale”.

D’autres questions d’ordre administratif tel que la désignation des secrétaires généraux adjoints au Secrétariat général de la Ligue arabe, figurent également à l’ordre du jour, précise le communiqué.

En marge des travaux de cette session, M. Lamamra qui conduit la délégation algérienne a tenu des rencontres bilatérales avec ses homologues palestinien, irakien, saoudien et mauritanien.

Les discussions ont été axées essentiellement sur “les points figurant à l’ordre du jour du Conseil ainsi que sur d’autres questions relatives aux relations bilatérales entre l’Algérie et ces pays frères”, a conclu le communiqué.

Crise ukrainienne : l’Algérie dans un groupe de contact arabe

L’Algérie a été désignée, avec trois autres pays, dans un groupe de contact créé par la Ligue arabe en vue de contribuer à trouver une solution diplomatique au conflit ukrainien.

La création du groupe de contact a été décidée ce mercredi 9 mars au Caire lors de la 157e session du conseil de l’organisation panarabe au niveau ministériel, indique le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Outre l’Algérie, le groupe comprend le Soudan, l’Irak, l’Égypte et le SG de la Ligue arabe. Il aura pour mission de suivre et de mener les consultations et les contacts nécessaires avec les parties en conflit afin d’arriver à une solution diplomatique de la crise, selon la même source. La Ligue n’a pas pris position sur le conflit en Ukraine.

La création de ce groupe survient près de deux semaines après le début de l’invasion russe de l’Ukraine jeudi 24 février.

Lors de la session extraordinaire d’urgence sur l’évolution de la situation en Ukraine tenue par l’ONU mardi 1er mars, l’Algérie s’est abstenue, tout comme le Soudan et l’Irak alors que l’Egypte a voté en faveur de la résolution dénonçant l’intervention militaire russe.

L’ambassadeur d’Algérie à l’ONU avait alors appelé les deux parties au dialogue. L’Algérie « ne peut que se joindre à tous les efforts et appels diplomatiques visant à apaiser les tensions actuelles, et à privilégier les vertus du dialogue afin de promouvoir le vivre ensemble en paix entre les pays dans l’intérêt de la paix et de la sécurité internationales», a-t-il déclaré.

Synthèse : Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Présidence de la république : le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres

Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *