Accueil / Sport / Ligue 1 : une reprise en août ? Les entraîneurs sont unanimes

Ligue 1 : une reprise en août ? Les entraîneurs sont unanimes

Même si tous les indices montrent que l’hypothèse de décréter une saison blanche est désormais à écarter, les techniciens sont unanimes à déconseiller une reprise de la compétition en plein mois de Ramadhan.

Une telle éventualité va ainsi intervenir après une préparation tronquée, qui ne sera pas faite pour arranger les affaires des joueurs et leurs entraineurs. Pire encore, ce serait une tentative de mettre la vie des acteurs principaux du terrain en danger car le rythme biologique du joueur, déjà perturbé par une longue période de confinement, sera mis à rude épreuve par les matches.

C’est en se basant justement sur ces craintes, somme toute objectives, que les partisans d’un retour à la compétition à la fin du mois d’août prochain défendent leur position, qui semble la plus logique car au-delà du challenge sportif à relever il y a la santé des joueurs à préserver.

Les instances chargées de la gestion du football devraient ainsi réfléchir à la meilleure formule pour préserver les intérêts des clubs, mais aussi la santé des joueurs qui ont subi une longue période de confinement et qui ne pourront pas faire redémarrer leur machine sans recharger les batteries.

Aux yeux de nombreux entraineurs, la priorité n’est pas de reprendre la compétition mais de trouver la meilleure formule pour revenir à l’ambiance des matches et de la compétition.

Certes, une saison blanche n’arrangerait pas les affaires des clubs qui ont pris option qui pour la Coupe d’Algérie qui pour le titre de champion, mais il faut se montrer logique et reconnaître qu’on ne peut pas avoir des joueurs au mieux de leur forme sportive sans une bonne préparation.

Maintenant les batteries sont à plat et vouloir imposer aux organismes des joueurs un retour précipité à la compétition en pleine période estivale pourrait avoir de lourdes conséquences sur leurs organismes.

C’est pourquoi il faut laisser les joueurs partir en vacances, leur permettre dans un premier temps de jouir d’un repos passif, avant de les inviter à reprendre de l’exercice par un transfert d’activité (natation, volley, vélo, ping-pong ou tennis entre autres) pour, par la suite, les soumettre à une véritable préparation sportive leur permettant de reprendre la compétition au mieux de leur forme.

DIRECT (Coronavirus) : suivez l’essentiel de l’information nationale et internationale en temps réel :ici

A propos LA NATION

Voir Aussi

Foot/ Liga espagnole : le Barça veut faire rejouer le “clasico” en cas d’erreur confirmée d’arbitrage

Le président du FC Barcelone, Joan Laporta, a déclaré lundi que son club exigerait de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *