Accueil / National / Le procès en appel d’El Kadi Ihsane reporté

Le procès en appel d’El Kadi Ihsane reporté

Le procès en appel du journaliste El Kadi Ihsane, prévu ce dimanche devant la Cour d’Alger a été reporté au 4 juin prochain, à la demande de ses avocats. En outre, la Cour d’Alger a rejeté la demande de remise en liberté provisoire du journaliste introduite par le collectif de défense, a annoncé Me Zoubida Assoul.

El Kadi Ihsane, directeur des sites Maghreb Emergent et Radio M, a écopé le 2 avril dernier de 5 ans de prison dont trois ans fermes et 700 000 dinars d’amende en première instance devant le tribunal de Sidi M’hamed.

Le journaliste est incarcéré depuis le 29 décembre dernier à la prison d’El Harrach. Il avait été arrêté cinq jours plus tôt chez lui à Zemmouri (Boumerdès), au milieu de la nuit et placé en garde à vue dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Il est poursuivi pour perception de financements de l’étranger à des fins de propagande. Avant son procès en première instance, ses avocats avaient révélé que le financement à l’origine des poursuites est un transfert effectué de Grande-Bretagne par sa fille Tinhinane, par ailleurs actionnaire d’Interface Médias. Le transfert de 25 000 livres sterling était destiné, selon les avocats, à payer les charges de l’entreprise après le blocage de ses comptes.

Le 3 mai, à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse, le journaliste Khaled Drareni, lui-même ancien détenu, a remis une lettre au président de la République Abdemadjid Tebboune, au nom de Reporters sans frontières (RSF), dans laquelle l’ONG appelle à la remise en liberté du directeur de Radio M et Maghreb Emergent.

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Grand sud Algérien : 12 Syriens et deux Algériens retrouvés morts

Les autorités algériennes ont découvert, ces derniers jours, les corps de 12 Syriens et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *