Accueil / Economie / L’Algérie est le premier fournisseur arabe de la France en  gaz liquéfié

L’Algérie est le premier fournisseur arabe de la France en  gaz liquéfié

Des données récentes rapportées par la plateforme ‘’Energie’’, spécialisée dans les questions énergétiques, ont révélé que l’Algérie se classe au premier rang des exportateurs arabes de gaz liquéfié vers la France, avec un taux de 11,8% des approvisionnements.

Au contraire des déclarations du président français Emmanuel Macron qui,  à l’occasion de sa visite en Algérie fin août 2022,  affirmait que son séjour en terre algérienne n’avait rien à voir avec la question de l’importation de gaz qui n’est pas important dans le mix énergétique français, l’Algérie a été, au cours de l’année 2023, le premier fournisseur arabe et le troisième au monde de la France en gaz naturel, après les Etats-Unis et la Russie.

Des données récentes rapportées par la plateforme ‘’Energie’’, spécialisée dans les questions énergétiques, ont révélé que l’Algérie se classe au premier rang des exportateurs arabes de gaz liquéfié vers la France, avec un taux de 11,8% des approvisionnements.

Les exportations arabes de GNL vers la France étaient assurées par 4 pays: l’Algérie, le Qatar, le Sultanat d’Oman et l’Égypte, représentant 20% des importations françaises de GNL. L’État du Qatar se classait en deuxième position avec une part de 6,8% du total des exportations arabes. L’Égypte arrive en troisième position en termes d’exportations arabes de gaz liquéfié vers la France, avec 0,7 %, tandis que la part du Sultanat d’Oman ferme la marche avec une part d’environ 0,5% des exportations.

Outre le fait qu’elle soit à la tête des pays arabes exportateurs de GNL vers la France, l’Algérie se classe à la troisième place au monde des fournisseurs français  alors que la part du GNL norvégien dans les approvisionnements à destination de la France ne dépasse pas les 4%.

La France arrive en deuxième position des plus grands pays acquéreurs de gaz liquéfié algérien, avec des quantités s’élevant à environ 3,2 millions de tonnes, tandis que l’Italie arrive en troisième position avec un total de 1,8 million de tonnes et l’Espagne en quatrième position avec un total de 1,4 million de tonnes, tandis que la Chine se classait au cinquième rang avec un total de 0,4 million de tonnes.

Les Etats Unis occupent la première place mondiale des fournisseurs de la France en GNL, en s’accaparant de 46,9% des approvisionnements, suivis par la Russie avec 18,6% du total des approvisionnements mondiaux de la France en gaz, via la station « Yamal » dans laquelle Total Energy participe à raison de 20%.

Les exportations algériennes de gaz liquéfié ont connu un bond significatif au cours de l’année écoulée, 2023, en enregistrant  le taux de croissance arabe le plus élevé, ce qui lui a permis de supplanter le Nigeria à la tête des plus grands exportateurs de gaz liquéfié d’Afrique depuis dix ans, notamment dans la liste, notamment sur la liste des plus grands pays exportateurs de gaz vers le marché européen.

Les exportations algériennes de gaz liquéfié ont augmenté de 26,1% en 2023, avec des exportations totales atteignant environ 12,9 millions de tonnes, soit le taux le plus élevé depuis 2010. En 2022, les exportations algériennes de gaz liquéfié étaient de  10,2 millions de tonnes.

Au premier rang des pays importateurs de gaz liquéfié algérien, se trouve la Turquie qui en a acquis 4,3 millions de tonnes, dépassant ainsi les obligations contractuelles entre les deux pays qui, selon le rapport de l’OPAEP, se limitent à 3,2 millions de tonnes par an.

L’Algérie est à la tête des pays exportateurs de divers types d’énergie vers l’Europe, notamment le gaz liquéfié, car elle bénéficie d’une grande fiabilité acquise durant  plusieurs décennies en matière d’approvisionnement en gaz, qu’il soit liquéfié ou via des gazoducs.

Au cours de l’année 2021, l’Algérie s’est classée quatrième sur la liste des plus grands exportateurs de gaz liquéfié vers l’Europe, avec des quantités totales d’environ 10,2 millions de tonnes, et 13%  des exportations vers le marché européen, après la Russie, qui occupe la troisième place, devancés par le Qatar et surtout les Etats Unis.

Mah. B

A propos LA NATION

Voir Aussi

Exploration et Exploitation d’hydrocarbures : préparation d’un appel d’offre national et international

Au cours de l’année 2024, le secteur des hydrocarbures en Algérie se renforcera, dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *