Accueil / En vrac / La rentrée sociale et scolaire un moment économique

La rentrée sociale et scolaire un moment économique

La rentrée sociale, coincée entre les vacances pour certains et les congés pour la majorité et les effets de la crise mondiale, se présente comme un moment fort tant sur le plan symbolique que sur celui, plutôt, budgétaire.

Les économies ont été siphonnées par les vacances et autres fêtes, alors que les recettes sont amputées par l’inflation galopante. Heureusement nous sommes un pays producteur d’énergie. Mais nous avons la preuve que ça ne suffit pas, il faut produire autres choses aussi, sinon nos revenus des hydrocarbures continuent à être aspirés par les produits d’importations, indispensables pour notre économie.

La diversification économique, ce n’est pas une vue de l’esprit, c’est une nécessité si l’on veut avoir des vacances et une rentrée sociale dans la joie et la bonne humeur. Nous payons notre « bien-être » relatif, par un impôt sur les générations futures (dette d’aujourd’hui est un impôt pour demain).   Nous leur avons pris le pétrole et le gaz ne leur laissons pas de dettes. Alors acceptons des réformes structurelles et en supportons notre part du coût.

Anouar El Andaloussi

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi / gaz : Comment concilier l’économique et l’écologique dans un monde en crise

Les problèmes économiques du monde se superposent, les questions géostratégiques s’emballent alors que les Etats …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *