Accueil / National / Groupe Saidal : le premier vaccin algérien produit en juillet prochain

Groupe Saidal : le premier vaccin algérien produit en juillet prochain

Le PDG du groupe Saidal a indiqué que son groupe signera juste après le mois de Ramadhan un accord avec l’Institut Pasteur d’Algérie en vue du démarrage de la production de nombreux vaccins que l’Algérie importait jusqu’ici.

Le groupe Saidal semble plus que jamais à gagner la bataille de la production. Son PDG, Wassim Kouidri, a révélé, hier  dans une déclaration à  la presse faites en marge de la visite du ministre de la Santé à l’Institut Pasteur, qu’un projet d’accord  entre Saidal et  l’Institut Pasteur afin de produire localement certains vaccins que l’Algérie jusqu’ici  importait. Il a expliqué que l’accord sera signé immédiatement après le mois de Ramadan avec l’Institut Pasteur en vue du démarrage de la production de nombreux vaccins jusqu’ici  importés par l’Algérie. « Les premiers vaccins sont destinés au rhume et seront disponibles sur le marché fin juillet prochain», a-t-il précisé. Le PDG de Saidal a également confirmé qu’un autre vaccin pour enfants sera produit en coopération avec les laboratoires Sanofi et l’Institut Pasteur. L’accord sera signé prochainement, a-t-il dit.

Kouidri a souligné que le vaccin est composé de 6 vaccins en un seul et sa fabrication demande du temps. Selon lui, le processus de production commencera après la production du vaccin contre le rhume.  En outre, M.Koudri a assuré que la fin de l’année verra la production de nombreux vaccins faciles, en application des instructions du ministre de la Santé visant à réduire les importations.

Outre les vaccins, le groupe dirigé par M.Koudri s’est aussi engagé dans un projet de production d’antibiotiques. En effet, mi février dernier, le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, avait annoncé, à partir de Médéa, qu’un projet de réhabilitation de l’Unité de fabrication de principes actifs rentrant dans la production d’antibiotique, implantée dans l’enceinte du complexe “Antibiotical” du Groupe Saïdal dans la zone industrielle d’Oued-Harbil (ouest de Médéa), sera bientôt lancé. «Notre objectif est de reprendre à nouveau la fabrication de principes actifs pour couvrir les besoins du marché national», avait-il expliqué. «Cette réhabilitation vise, à la fois, la reprise de la production des principes actifs au complexe ‘’Antibiotical’’, et l’approvisionnement d’autres fabricants de produits pharmaceutiques », avait-il précisé. Une semaine  auparavant, Le Groupe Saidal et le groupe pharmaceutique indien Octavius Pharma avaient signé un contrat de partenariat pour la production de matières premières à l’usine de Médéa. Le PDG de Saïdal, M.Kouidri, avait déclaré, le 17 décembre 2023, en marge de la pose de la première pierre pour la réalisation de deux nouvelles usines à Mostaganem, que son groupe s’oriente vers un nouveau modèle économique, qui travaille sur la fabrication des matières premières utilisées dans la production de certains médicaments, ce qui permettra de réduire la facture des importations, d’ici 2026, de 1,1 milliard de dollars. Il a ajouté qu’à la fin 2024, Saïdal commencera à produire la matière première des médicaments anticancéreux, notamment les bio-similaires et des médicaments traditionnels pour traiter les tumeurs.

Pour sa part, le ministre de la Santé Abdelhak Sayii a déclaré que le secteur vise à relancer l’économie pharmaceutique dans notre pays afin d’atteindre la sécurité sanitaire. Il a assuré que l’Institut Pasteur d’Algérie  peut devenir, en coopération avec le groupe Saidal et le secteur privé, une plateforme de développement de vaccins et non un institut de collecte et de distribution du vaccin, «Depuis 60 ans, l’Algérie importait des vaccins et des médicaments. C’est fini. Désormais, on produira localement 50% des médicaments importés», a-t-il lancé. «Nous continuerons à promouvoir l’idée que le complexe Saidal soit un centre de production de vaccins », a ajouté le ministre, en appelant à l’implantation d’antennes de l’IPA  dans le sud algérien afin de produire du sérum anti-scorpion.

Synthèse : Ali.C

A propos LA NATION

Voir Aussi

Présidence de la république : le président de la République préside une réunion du Conseil des ministres

Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *