Accueil / International / France : un policier vide son chargeur sur un jeune algérien

France : un policier vide son chargeur sur un jeune algérien

Des sources médiatiques françaises ont rapporté aujourd’hui qu’un jeune algérien a perdu la vie, samedi denier, après avoir reçu une rafale de sept balles d’un policier, hors service. Selon les mêmes sources la victime se trouvé à proximité de la maison d’une vielle femme qui se trouvait être la grand-mère du policier.

Cette dernière a appelé le policier, en prétendant entendre des bruits suspects. Le policier se dirige vers la maison de sa grand-mère muni de son arme de service. Il a, tout de suite, vidé son chargeur sur le jeune algérien.

La victime, touchée par cinq balles des sept tirées en sa direction, décède sur le champ.

Toujours selon la presse, la victime est un « sans-papiers » algérien. Âgé d’une trentaine d’années, il travaillait comme vendeur de cigarettes à la sauvette et squattait l’abri de jardin de la vieille dame depuis quelques jours, sans jamais pénétrer dans la maison.

Selon le policier, le sans-papiers algérien se serait montré menaçant. Il a expliqué qu’il avait cru que la victime portait une arme. En réalité, il s’agit d’un pistolet en mastic utilisé pour réaliser des joints.

Le policier a comparu devant le parquet de Bobigny qui a décidé de le placer en détention provisoire. Il est mis en examen pour « meurtre sans circonstance aggravante ». De plus, il n’a pas été jugé en tant que « personne dépositaire de l’autorité publique » car il était en civil au moment des faits.

Initialement, le policier devait être placé sous contrôle judiciaire, mais le juge des libertés et de la détention (JLD) a été saisi par le Juge d’instruction chargé du dossier. Le mis en cause a donc été finalement incarcéré car il serait « choquant » et « troublant pour l’ordre public » qu’une personne « qui a tué dans des circonstances pareilles soit en liberté », avait confié un magistrat au journal français.

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Ghaza : Haniyeh de nouveau endeuillé

Dix membres de la famille du chef du bureau politique du Hamas, Ismaël Haniyeh, dont …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *