Accueil / Economie / Forum économique algéro-portugais : dessiner les contours d’un avenir économique commun

Forum économique algéro-portugais : dessiner les contours d’un avenir économique commun

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé mercredi, conjointement avec le Premier ministre portugais, M. Antonio Costa, l’ouverture des travaux du forum économique algéro-portugais, dans le cadre de la visite d’Etat qu’il effectue dans ce pays à la tête d’une importante délégation.

Le forum tend à rapprocher les investisseurs des deux pays, à examiner les opportunités de coopération et de partenariat et à booster la coopération économique.

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a mis en exergue, hier à Lisbonne, les grandes opportunités d’investissement qu’offre le climat des affaires en Algérie dans le cadre de la nouvelle loi sur l’investissement, un texte qui protège l’investisseur étranger et garantit la stabilité du cadre juridique régissant ce secteur.

Affirmant que ce texte assurait la protection de l’investisseur étranger et garantissait la stabilité du cadre juridique régissant l’investissement, le Chef de l’Etat a invité les hommes d’affaires des deux pays à explorer les moyens permettant de renforcer le partenariat économique en vue de dessiner les contours d’un avenir économique commun à la hauteur de la qualité des relations politiques et humaines entretenues par les deux pays et peuples.

Les Portugais “connaissent très bien le niveau du climat des affaires en Algérie et exercent aisément leurs activités dans le pays”, a-t-il ajouté, évoquant “les résultats positifs de l’économie algérienne qui a vu les exportations hors hydrocarbures s’élever à plus de sept (7) milliards USD durant l’année précédente, avec l’objectif d’atteindre 13 milliards USD à l’avenir”.

L’Algérie qui s’est lancée dans la production de l’hydrogène vert dans le cadre du programme de développement des énergies renouvelables, proposera ses produits aux pays européens dans le cadre d’un “futur partenariat économique”, a fait savoir le Président Tebboune.       

De son côté, le Premier ministre portugais a affirmé que les relations entre les deux pays “sont, politiquement et économiquement, très solides”, et que la visite du Président Tebboune permettrait de “raffermir les relations” algéro-portugaises.

Il a également relevé la nécessité de “renforcer le partenariat entre les opérateurs des deux pays, notamment dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique, du transport maritime, de l’énergie et des énergies renouvelables”.

Signature d’accords de coopération

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a présidé, hier à Lisbonne, conjointement avec le Premier ministre portugais, M. Antonio Costa, la cérémonie de signature de plusieurs accords et mémorandums d’entente dans divers domaines de partenariat et de coopération entre l’Algérie et le Portugal.

A ce propos, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ahmed Attaf a procédé, avec son homologue portugais, M. Joao Gomes Cravinho, à la signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine de la gouvernance numérique et de la modernisation de l’administration, d’un programme d’échange culturel pour la période 2023-2025, ainsi que d’une Déclaration d’intention portant sur le renforcement de la coopération bilatérale.

De son côté, le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mehdi Oualid a procédé, avec le ministre portugais de l’Economie et de la Mer, M. Antonio Costa Silva, à la signature d’un mémorandum d’entente relatif aux start-up et à l’innovation.

Par ailleurs, M. Costa a exprimé “l’intérêt tout particulier” que porte le Portugal au renforcement de la coopération économique avec l’Algérie, qui présente “une des économies les plus fortes du continent africain, un climat des affaires attractif, en plus d’être un important fournisseur d’énergie du Portugal”.

Les hommes d’affaires algériens en force

Le forum économique algéro-portugais est organisé par le Conseil du renouveau économique algérien (CREA) et l’Agence pour l’investissement et le commerce extérieur du Portugal (AICEP).

Une soixantaine d’hommes d’affaires algériens et portugais ont pris part à cette rencontre.

La délégation d’hommes d’affaires algériens est composée de plusieurs opérateurs publics et privés, activant dans divers secteurs tels que l’énergie, l’agriculture, l’agroalimentaire, les technologies de la communication et l’industrie pharmaceutique, ou encore dans des domaines liés aux efforts visant à assurer la sécurité alimentaire.

L’Algérie cherche à attirer les investisseurs portugais pour développer et diversifier son économie trop dépendante des hydrocarbures.

Le Portugal qui est l’un des principaux acheteurs du gaz algérien, pourrait aussi devenir un importateur de produits algériens au moment où l’Algérie développe ses exportations hydrocarbures.

D’autre part, la rencontre se veut une occasion pour informer les opérateurs portugais sur les avantages offerts dans le cadre de la nouvelle loi sur l’investissement, et procéder à un échange d’information entre les entreprises activant dans différents domaines.

Lors du dîner offert en son honneur par le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, le président Tebboune a indiqué s’être mis d’accord avec le chef d’État portugais de faire de 2023, une « année charnière pour la relance des échéances bilatérales majeures » entre l’Algérie et le Portugal.

Synthèse : Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Complexe Sider El Hadjar d’Annaba : reprise de la production dans la zone endommagée

L’activité de production dans la zone endommagée par la panne survenue au complexe sidérurgique d’El …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *