Accueil / National / Forte condamnation de la “dérive” de la diplomatie marocaine

Forte condamnation de la “dérive” de la diplomatie marocaine

Comme il fallait s’y attendre en plus de la forte émotion que les propos de l’ambassadeur marocain ont provoqué au niveau populaire, des partis politique ont fortement réagi à cette manœuvre.

Ainsi, le parti du Front de libération nationale (FLN) a condamné énergiquement le soutien apporté par l’ambassadeur marocain auprès des Nations-Unies (…) au Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK), classé terroriste, soulignant que la région de la Kabylie “est indissociable de l’Algérie, une et indivisible”. Le parti condamne avec énergie “les manœuvres honteuses et provocatrices du Makhzen s’inscrivent dans la continuité de ses actes hostiles, multiformes et de longue date envers l’Algérie”. “L’annonce du soutien du régime marocain, vassal et collabo du sionisme, à un mouvement terroriste et à une prétendue indépendance d’une région très chère du territoire national est une agression contre l’Algérie, une et indivisible, dont la moindre parcelle de terre s’est abreuvée du sang des chouada”, a ajouté la même source. Affirmant que “le régime marocain, avec cet acte perfide, renforcera davantage l’attachement des algériens à leur unité nationale”, le FLN a rappelé que la région de la Kabylie “est indissociable de l’Algérie.

Le Rassemblement national démocratique (RND), a lui aussi dénoncé dans un communiqué le recours de la représentation diplomatique marocaine à New York à la distribution d’une note officielle aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés dans laquelle elle soutient le prétendu “droit du peuple kabyle à l’autodétermination”.

“Cet acte dénote clairement le soutien actuel du Maroc à un groupe terroriste connu et met à nu le plan caché derrière la normalisation des relations avec l’entité sioniste, dont le but est d’ébranler la stabilité de l’Algérie et de consacrer officiellement l’engagement du Royaume du Maroc dans une campagne hostile à l’Algérie”, ajoute le communiqué.

“L’amalgame fait entre une question de décolonisation reconnue par l’ONU et un complot ciblant l’unité de l’Algérie est en contradiction flagrante avec le droit international et l’acte constitutif de l’Union africaine (UA)”, souligne le RND.

Le Mouvement El Bina s’est pour sa part “profondément choqué” par la teneur de la note officielle distribuée par la représentation marocaine aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés à New York, qualifiant cette action de déclaration de guerre contre les enfants de l’Algérie.

Le Mouvement qui s’est dit “profondément choqué, comme tout algérien d’ailleurs, par la teneur du document officiel distribué par la représentation marocaine aux pays membres du Mouvement des Non-Alignés à New York”, a qualifié cette “annonce grave de déclaration de guerre contre l’Algérie, Etat et peuple, et s’attend à une position ferme de la part des institutions de l’Etat habilitées à y riposter”, précise le Mouvement El Bina.

Le peuple algérien demeurera uni et indivisible, homogène et fusionné, et toute manœuvre entamant à l’unité de la patrie ou du peuple, et toute tentative désespérée visant son démembrement serait un dépassement, voire une déclaration de guerre contre les Algériens, et requiert une riposte urgente par l’Etat et ses institutions souveraines, a écrit le parti.

Synthèse A. T.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *