Accueil / En vrac / “En vrac” par Madjid Khelassi : Tunisie , retour à Démocratie End ? 

“En vrac” par Madjid Khelassi : Tunisie , retour à Démocratie End ? 

Secousse politique à la résonance tellurique en Tunisie : le président Kaïs Saïed gèle les activités du parlement pour 30 jours , lève l’immunité des députés , limoge le chef du gouvernement ainsi que le ministre de la défense.  Tentation totalitaire ou retour à l’âge doré du système des potentats ?

«  Selon la constitution, j’ai pris des décisions que nécessite la situation afin de sauver la Tunisie , l’état et le peuple tunisien , a déclaré le président Kaïs Saïed.

Coup de force en Tunisie a dit la presse internationale ! C’est au nom d’un «  péril imminent » que j’ai agi, a clamé le président.

La Tunisie , surnommée  le berceau des printemps arabes s’engage vers une voie pas du tout exempte de tout danger, disent les gourous et les experts en boules  de cristal.

L’impact est fort et sort du contexte tunisien pour se projeter sur la Syrie ,et l’Égypte .

Retour à « Démocratie End » comme en Syrie où Bachar El Assad a survécu à une guerre civile de 10 ans, ou en Égypte, encore fraîche du coup d’état du maréchal Sissi : incarnation à nulle autre pareille  de l’autocratie pure et dure ?

Quelques heures après ce «coup d’éclat » du  président Kaïs Saïed , des milliers de  tunisiens et tunisiennes sont sortis dans les rues, pour célébrer cet inattendu événement à coups de youyous et d’épanchements klaxonnés.

Carotte et bâton contre démocratie et raison ? La tentation totalitaire du président n’apparaît sous aucun trait, du moment que ce « gel constitutionnel » est d’une durée de 30 jours, dit la presse tunisienne

Quid des arrières-pensées politiques, que le monde- qui observe la jeune démocratie tunisienne avec des yeux de chimène,- ne manquera pas de pointer sur cet acte que d’aucuns estiment brutal ?

La Tunisie, – contrée d’Afrique du Nord, qu’étire un passé d’histoire  vers l’Algérie, le Maroc, l’Égypte ,et la Mauritanie…ces pays où le statu quo s’habille depuis toujours  de démocratie,-  se dirige t-elle vers la grande nouba du pouvoir sans partage ? Le diable est dans les odeurs d’un jasmin qui risque de voir se faner sa révolution.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi : l’économie mondiale contrainte par la géopolitique

Davos n’a plus son charme d’antan. Les déclarations des chefs d’Etat et des grandes firmes …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *