Accueil / En vrac / “En vrac” par Madjid Khelassi : on n’est pas sorti de l’auberge…espagnole ! 

“En vrac” par Madjid Khelassi : on n’est pas sorti de l’auberge…espagnole ! 

Circulation interdite de et vers 29 wilayas en Algérie , accélération fulgurante des cas de Covid 19 dans le monde, l’OMS qui annonce que l’épidémie s’accélère car nous n’avons pas atteint le pic de la pandémie.

Panique sur la planète terre face au premier cataclysme sanitaire du 21e siècle !

Le  déconfinement, opéré ces dernières semaines à travers le monde, loin d’apaiser les craintes, alimente la peur d’une pandémie hors de contrôle.

La planète pensait respirer un peu mieux en optant pour un retour progressif à la normale, mais il a fallu vite déchanter, avec cette  courbe inquiétante qui a ressurgi suite à un déconfinement mondial, qui ne semble pas arranger les choses.

Dans ce climat pesant et flippant, les experts de la santé mondiale s’opposent dans la conduite à tenir face au coronavirus. C’est une vraie guerre des pour et des contre…le confinement !

Pour certains épidémiologistes , le confinement est une aberration sanitaire, humaine , économique et sociale !  Ils citent, les pays les moins endeuillés par l’épidémie ( Taïwan, Singapour , Corée du Sud , Allemagne , Autriche) qui auraient pratiqué un confinement soft avec  un dépistage de masse, une mise en quarantaine des infectés et qui s’en sortent le mieux au point de vue des chiffres de la mortalité.

Et soulignent le fait, que les pays ayant pratiqué un « confinement aveugle » comme l’Italie, la France, l’Espagne et la Belgique, sont les plus touchés par le Covid 19.

Ce point de vue montre que les pays asiatiques ont pu se montrer mieux préparés car chez eux, l’utilisation des masques est une tradition dans la vie de tous les jours, eu égard à la phobie de la pollution, à la distanciation physique plus naturelle( on serre rarement les mains et on fait pas la bise dans les pays d’Extrême-orient) et confirme par les chiffres une meilleure riposte au Covid que l’Europe , l’Amérique et le reste du monde .

Les gourous des statiques et de l’histoire des pandémies  se risquent à comparer la grippe espagnole de 1918 et l’épidémie du Covid 19 : « La pandémie la plus sévère de l’histoire fut la grippe espagnole de 1918.

Elle dura 2ans et eut 3 vagues de contaminations avec 500 millions de personnes infectées et 50 millions de décès.

La plupart des décès est parvenue ( sic) durant la 2e vague des contaminations». Il est des statistiques à ne jamais regarder ! On n’est pas sorti de l’auberge…espagnole, pourraient dire certains !

Alors confiner ou déconfiner ? Le monde ne sait plus sur quel pied danser !

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi / gaz : Comment concilier l’économique et l’écologique dans un monde en crise

Les problèmes économiques du monde se superposent, les questions géostratégiques s’emballent alors que les Etats …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *