Accueil / En vrac / “En vrac” par Madjid Khelassi : Les bizarreries de la CAF

“En vrac” par Madjid Khelassi : Les bizarreries de la CAF

Les fennecs ratent la première marche, d’un ensemble de paliers qui devait les emmener vers une 2èmeconsécration consécutive en coupe d’Afrique des nations . 

Si la compo de l’équipe d’Algérie étonna tout de suite pas mal d’observateurs, personne ne s’attendait à  voir sur le terrain une équipe Algérienne si empruntée.

Belmadi , entraîneur camé de rationalité, et qui d’habitude pressent ce que d’autres ne ressentent même pas, se trouva démuni, dans un match où chaleur , pelouse et adversaire le déprimèrent grave. 

Face à la Sierra- Leone, le  match des verts s’éloigna de leur foot habituel. Et dans une toile tissée autour d’un gardien- araignée , Belaili et ses frères donnèrent l’impression de ne jamais se faire, à un match que beaucoup prévoyaient comme une formalité. 

La mi-temps verra Belmadi opérer 3 changements. Ce qui lubrifia mieux un milieu de terrain inexistant, avec la paire Belkebla – Feghouli et Brahimi, aux abonnés- absents. 

Mais c’était presque écrit. Les verts ratèrent tout devant le but adverse. Et se liquéfièrent jusqu’à plus possible. 

Bendebka , Bounedjah, Berrahma manquèrent l’immanquable et Belmadi tempêta , comme on ne l’avait jamais vu auparavant. 

Sous son crâne c’était l’Etna. Au bord de l’éruption, nous craignîmes qu’il explosât. 

Ce match , les verts l’auraient gagné , 100 fois sur 100,  s’il était à rejouer. 

0 à 0…le score ne dit pas tout du match, mais il doit réveiller pour de bon l’équipe de Belmadi 

Quid de la pelouse…de loin la plus détestable de tout le Cameroun ? 

Est-ce un hasard si les algériens ont été «  programmés » dans ce stade ? Le doute est permis. Mais c’est l’Afrique, comme le dit souvent Belmadi. Encore faut- il pour remédier à ça, tirer au sort les stades des poules qualificatives . 

Systématismes des bizarreries de la CAF…On a vu l’Egypte et le Nigeria évoluer sur une pelouse aussi jolie qu’un billard. 

Mais tout le monde sait que  l’Algerie est le  fantôme préféré de la CAF. 

L’équipe d’Algerie contrariée alors qu’elle est au  sommet de son expression ?  Rien de grave…car en 2018 , l’équipe de France sort d’un lamentable parcours en poule qualificative, pour finalement s’adjuger sa 2ème coupe du monde. 

35 matchs…sans défaites pour les fennecs…il faut vite oublier cette numéralogie. Et ne penser qu’à la suite. Les fennecs valent nettement mieux que cette contre-performance.  

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Annouar El Andaloussi : Hamas met l’économie d’Israël à genou

Ghaza mérite plus qu’une chronique dans un journal économique. Nous ne disposons pas de données …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *