Accueil / En vrac / “En vrac” par Madjid Khelassi : Belmadi en ministre du vaccin ? Pourquoi pas ?

“En vrac” par Madjid Khelassi : Belmadi en ministre du vaccin ? Pourquoi pas ?

L’Algérie est officiellement entrée dans la 4ème vague du Covid-19 et ce depuis le 14 novembre a annoncé le directeur de l’institut Pasteur.

Qui s’en soucie ? 4ème , 5ème ou 10eme vague ? Les peuplades s’en fichent. 

Pourquoi ce rejet voire cette répulsion ? Prééminence du Mektoub sur la science et ou sacralité malhonnête du « Qaddara Allah wa ma cha a faal » ? Le diable est dans les détails !

13 millions de doses de vaccins, payés en devises sonnantes et trébuchantes, risquent la péremption…car boudées par une grosse partie de la population algérienne. 

«On sera dans quelque temps avec une quantité importante de vaccins inutilisés et on nous le reprochera »,  a dit le ministre de la Santé  Abderahmane Benbouzid. 

Alors ? Faut-il passer à des mesures plus contraignantes comme le reconfinement ou à l’instauration d’un pass sanitaire tous secteurs confondus, pour amener les réfractaires à se faire vacciner? 

«je préfère qu’ils prennent conscience et qu’ils viennent volontairement se faire vacciner » a dit le ministre de la Santé » !

Qui ajoute presque désabusé, «ceux qui ne veulent pas se faire vacciner, ou ceux qui ne croient pas au vaccin Covid, pourquoi acceptent-ils de vacciner machinalement leurs enfants contre la polio, la diphtérie, la coqueluche : maladies qu’on ne voit plus grâce à la vaccination infantile et dont l’Algérie est un leader en la matière».

Voix inaudible, que celle du ministre,  en direction d’oreilles plus habituées au Gatrane (huile de Cade) et à Magramane  (Inule visqueuse)qu’aux produits vivifiants de la médecine moderne. 

Nous ne sommes que 11 millions à avoir goûté aux 2 doses vaccinales…juste le quart de la population en somme. 

Le reste donne de la permanence au déni, aux talismans, à l’égotisme gaga, aux mentions inutiles , aux bouleversements conservateurs , à la liste des potes rappelés à Dieu( mais jamais morts de Covid), à la CAN , à  la réalité et à son contraire confondus. 

Benbouzid et ses vaccins…aussi inutiles qu’inessentiels…dit presque le peuple. 

La scène de la tragédie est dressée…Et le pays tangue plus que jamais entre cynisme entêté et appels à la raison…vains.

Et si Belmadi promettait la 3ème étoile continentale contre la vaccination de tous ? Pour sûr que tout le peuple dansera vacciné. Alors Belmadi en ministre du vaccin ? Chiche ! 

A propos LA NATION

Voir Aussi

Par Anouar El Andaloussi : d’une année à l’autre, les vulnérabilités persistent.

L’année 2024 sera une année charnière pour les réformes économiques tant le contexte économique national …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *