Accueil / Conjoncture / Education nationale : vaccination tous azimut à partir de dimanche prochain

Education nationale : vaccination tous azimut à partir de dimanche prochain

Alors que des syndicats du secteur proposent le report purement et simplement de la date de la rentrée scolaire, le ministère de l’Education nationale table sur une accélération de la campagne de vaccination contre l’épidémie du covid-19. Dans ce sens, le ministre, Abdelhakim Belabed a annoncé qu’il avait été décidé de mobiliser, à partir de dimanche 22 août, toutes les unités de dépistage et de suivi au niveau des établissements scolaires, estimées à 1.433 unités, en sus de 41 services de la médecine de travail et de 16 centres médicaux socioprofessionnels, pour la généralisation de l’opération de vaccination au profit du personnel du secteur, en coordination avec le ministère de la Santé.

Pour Meziane Meriane, coordinateur du Snapest, la prochaine rentrée scolaire s’annonce « très préoccupante». En plus d’une situation sanitaire préoccupation liée à la pandémie du covid et la progression du variant Delta, s’est ajouté le drame des incendies qui ont touché plusieurs régions du pays notamment Béjaia et Tizi-Ouzou où des familles ont trouvé refuge dans des écoles après que leurs demeures eurent été détruites par les flammes.

« Il faudra penser à reloger ces familles et à les mettre à l’abri et ainsi récupérer les établissements », préconise-t-il.

C’est pourquoi, ajoute le syndicaliste, un report de l’échéance de la rentrée est plus que à l’ordre du jour.

Présidant les travaux de la Conférence nationale des directeurs de l’éducation, tenue lundi par visioconférence, le ministre a instruit les directeurs présents à l’effet de faire “la coordination avec les directeurs de la santé de wilayas, en vue d’organiser cette opération au niveau des unités de dépistage et de suivi dans les établissements scolaires et de fixer un calendrier de vaccination pour chaque établissement”, a précisé hier un communiqué du ministère.

Belabed a en outre souligné la nécessité de trouver des solutions pratiques afin de garantir l’approvisionnement en eau dans les établissements scolaires, notamment en présence des élèves, et ce pour “permettre la stricte application du protocole sanitaire”.

Dans le même sillage, le ministre a appelé les directeurs de l’éducation à “l’élaboration et la prise de toutes les précautions à même de garantir la réussite de la rentrée scolaire, au regard de la situation épidémiologique et des incendies qui ont ravagé certaines wilayas”, et à “œuvrer pour la rénovation des établissements impactés en donnant la priorité aux dégâts qui représentent un danger direct sur la santé des élèves, en l’occurrence les conduites de gaz et les câbles électriques et tout ce qui pourrait affecter négativement l’état psychologique des élèves”.

Le même responsable a également affirmé que la garantie de réussite de la rentrée scolaire et sociale dépendait de la “bonne” maitrise des outils de gestion et de “l’intensification” du suivi sur terrain, tout en œuvrant à consentir davantage d’effort, resserrer les rangs et s’unir autour de l’intérêt national.

A ce propos, M. Belabed a adressé des directives aux directeurs de l’éducation à l’effet d’assurer l’encadrement pédagogique, insistant sur le fait de donner “la priorité” aux diplômés des instituts supérieurs de formation des enseignants, en accélérant les désignations et les détachements.

Il a donné des instructions pour “finaliser les opérations de nomination dans les fonctions supérieures pour les fonctionnaires remplissant les conditions légales et qui maitrisent les nouvelles technologies afin d’améliorer le rendement”, notamment vu que l’Etat a créé les postes budgétaires y afférant. Il a également appelé à éviter de procéder au chargement dans ces postes sauf en cas de nécessité extrême”.

Le ministre a évoqué la nécessité d’intensifier les points d’accueil des parents et de les répartir sur les établissements d’éducation en vue d’éviter “la surcharge” qui peut être provoquer par leur rassemblement au niveau des directions de l’éducation”, appelant à la nécessité de charger les chefs de services et des bureaux de superviser l’opération”, à consacrer des jours de réception aux cadres des directions de l’Education et à veiller à régulariser les problèmes en suspens avant la rentrée scolaire.

 Il donné en outre des instructions pour “traiter” avec le partenaire social et résoudre, de concert, des problèmes qui peuvent survenir au niveau local dans le secteur, et ce, conformément aux textes en vigueur, outre l’intensification des visites de terrain aux établissements éducatifs par les directeurs de l’éducation et les chefs de services et des bureaux pour s’enquérir et suivre les préoccupations.

Le ministre de l’Education a appelé à veiller à distribuer les manuels scolaire à tous les établissements dans les délais fixés pour permettre aux parents de les acheter et intensifier les opérations d’inspection pédagogique des écoles privées toute en recensant celles qui ne respectent pas les cahiers de charge.

Synthèse : Aziz.T

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *