Accueil / National / Education nationale : Les syndicats persistent et signent

Education nationale : Les syndicats persistent et signent

La rencontre entre le ministère de l’Education nationale et les syndicats n’a abouti à rien. Les langages des deux parties se sont montrés incompatibles. Alors que la tutelle s’intéresse à la question du statut particulier, les représentants des enseignants, eux, revendiquent, en premier lieu, la révision des salaires.

«Nous réclamons l’amélioration du pouvoir d’achat de l’enseignant. Nous n’avons pas besoin de réviser le statut particulier »a déclaré à TSA le SG du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation (SATEF), Boualem Amoura.

«Comme première mesure, nous demandons au président de la République d’augmenter le point indiciaire de 45 DA à 90 DA», a-t-il expliqué.

Selon lui, les deux principales réclamations concernent l’amélioration du pouvoir d’achat par une revalorisation des salaires et la réhabilitation du droit à la retraite anticipée sans condition d’âge.

«Si on arrive à régler ces deux points-là, c’en sera beaucoup », affirme le SG du SATEF

«En fait, c’est quoi la finalité à travers la révision du statut particulier si ce n’est l’augmentation du salaire », relève le syndicaliste qui ajoute qu’avec 26 syndicats au total dans le secteur de l’éducation, le processus de révision du statut particulier risque de prendre des mois.

Sur ce, quatorze syndicats ont annoncé, dans un communiqué publié dans la soirée de mardi, le boycott des activités administratives et la rétention des notes du second trimestre ainsi que la tenue d’un rassemblement mercredi 26 mai devant l’annexe du ministère de l’Éducation à Ruisseau (Alger).

La possibilité de boycotter les examens du 3e trimestre sera discutée à la fin du sit-in de protestation, a annoncé le collectif.

Aziz T.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Campagne contre l’insuline locale : Ali Aoun hausse le ton

Les auteurs de cette campagne sont bien connus et ce sont eux qui veulent voir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *