Accueil / Conjoncture / Djilali Soufiane : « La nouvelle constitution consolidera les libertés »

Djilali Soufiane : « La nouvelle constitution consolidera les libertés »

Le président du parti Jil Jadid, Djilali Soufiane, a indiqué dimanche que la révision de la constitution est une étape importante dans l’édification d’un système politique basé sur le principe de la justice, du droit et de la séparation des pouvoirs. Lors de son passage à la Chaîne Une de la Radio nationale, Soufiane Djilali a estimé qu’il y a « une volonté de la part des autorités à la rupture avec les pratiques du régime précédent et de s’orienter vers l’édification des institutions de l’État sur la base de la justice, de la liberté, de la démocratie et du respect de la loi.
Selon lui, la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution apporte les signes de l’édification d’un état de droit. Le président de Jil Jadid souligne, en outre, que « l’assouplissement des restrictions administratives et bureaucratiques pour la création des partis et des associations est une étape importante dans l’exercice des libertés et la libération des énergies nationales, notamment les jeunes ».
A l’instar de Jil Jadid, plusieurs partis politiques n’ont pas encore remis leurs propositions au comité d’experts. Le timing choisi pour débattre de ce projet a été du reste critiqué par la majorité de la classe politique.  Quoi qu’il en soit et comme l’a indiqué Mohamed Laagab, chargé de mission à la Présidence de la République, le comité d’experts chargé de formuler des propositions pour une révision constitutionnelle entamera à partir de la semaine prochaine l’examen des amendements
(1 200) proposés à la mouture de l’avant-projet de révision de la Constitution.
La nouvelle Loi fondamentale du pays sera, très probablement, soumise au référendum populaire au plus tard au mois d’octobre prochain.
La date butoir de l’envoi des propositions est fixée au 20 juin. Le comité d’experts dirigé par Ahmed Laraba est chargé par la suite de faire la synthèse et d’agencer l’ensemble des suggestions pour en faire une mouture finale qui sera soumise vers la mi-juillet à l’examen, au débat et à l’approbation des parlementaires des deux Chambres avant sa soumission, dans sa phase finale, à un référendum populaire.

 Idir D.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Grand sud Algérien : 12 Syriens et deux Algériens retrouvés morts

Les autorités algériennes ont découvert, ces derniers jours, les corps de 12 Syriens et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *