Accueil / Sport / Coupe de la CAF – Finale (aller) : l’USMA fait un grand pas vers le sacre final

Coupe de la CAF – Finale (aller) : l’USMA fait un grand pas vers le sacre final

L’USM Alger a réalisé une excellente opération, lors de la finale aller de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), en s’imposant face à la formation tanzanienne des Young Africans (1-2), ce dimanche au stade Benjamin Mkapa de Dar Es-Salam.

Premiers à débloquer la situation, les Rouge et Noir ont ouvert la marque à la 32e minute par Mahious. Les Jeune et Vert ont répliqué à la 82e minute, par l’intermédiaire de Mayele, avant de voir les gars de Soustara reprendre l’avantage deux minutes plus tard grâce à Merili (84’).

Les protégés de Abdelhak Benchikha doivent confirmer ce très bon résultat lors de la manche retour prévue le samedi 3 juin  (20h00) au stade olympique du 5 Juillet 1962.

En effet, l‘USM Alger a réalisé un grand pas vers le titre en s’imposant 2-1 à Dar Es-Salam en match aller de la finale de la Coupe de la CAF face à Young Africans.

C’est sur un terrain détrempé que les algériens ont mené un véritable combat de bout en bout pour maintenir cet avantage obtenu par un ouverture du score de Mahious de la tête sur un coup-franc de Bousseliou (31e).

Les locaux ont eu aussi des occasions, tout comme les usmistes mais les joueurs du club algérois ont semblé maitriser la rencontre avec une défense Belaid – Alilet à la hauteur, bien aidés par un trio au milieu composé de Chita, Benzaza et Merili. En fait tout l’équipe défendait ensemble, même Mahious a sauvé au moins deux ballons de buts.

En seconde période les tanzaniens ont poussé mais le gardien de l’USMA Oussama Benbot a lui aussi sorti le grand jeu, du poing ou du bout des bouts doigts pour écarter le danger.

Malgré tout Young Africans vont égaliser à la 81e minute sur un très beau but de Mayele qui contrôle de la tête avant de reprendre instantanément de manière acrobatique pour mettre la balle dans le petit filet.

Pourtant les algériens ne vont abdiquer et moins de trois minutes après, ils mènent une offensive par Oribonye qui retrouve Bousseliou dans la surface qui sans paniquer va décaler Merili qui marque le second but (84e).

A une semaine du match retour le 3 juin au stade du 5 juillet, l’USM Alger a démontré qu’elle avait toutes les qualités pour accrocher sa première étoile africaine.

R.S

A propos LA NATION

Voir Aussi

Foot/ Coupe de la CAF (demi-finale- aller) : les joueurs de l’RS Berkane refusent de disputer le match

 La rencontre entre l’USM Alger et l’équipe marocaine de l’RS Berkane, comptant pour la demi-finale …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *