Accueil / Conjoncture / Conseil des ministres : Tebboune prohibe le culte de la personnalité

Conseil des ministres : Tebboune prohibe le culte de la personnalité

Abdelmadjid Tebboune, a exigé, hier lors de la réunion du conseil des ministres, l’arrêt définitif de l’usage à excès, dans les médias, des expressions stéréotypées de culte et de glorification des personnes qui suggèrent que la moindre activité gouvernementale est dictée par le président de la République. C’est pourquoi, il a demandé le strict respect des citoyens et du sentiment général, dans tous les aspects de la vie publique. Pour lui, l’agrément du peuple est l’unique critère d’appréciation des bonnes performances dans la construction d’une Algérie forte et respectable. 

Par ailleurs, le président de la république a ordonné au Premier ministre de réduire les réunions du gouvernement, et de diriger tous les efforts sur le terrain. Car l’Algérie aujourd’hui – a-t-il indiqué – n’a pas besoin de promulguer des lois susceptibles de perturber la vie des citoyens, mais plutôt d’annuler certaines d’entre elles, qui sont dépassées.

Il a également ordonné de se concentrer sur la mise en œuvre de programmes et de projets d’intérêt pour des millions d’Algériens, et d’être clairvoyant dans toutes les questions liées au bien-être et au confort des citoyens, comme indiqué dans le programme présidentiel.

Le Président a ordonné, également au Ministre de l’Intérieur, sous le contrôle du Premier Ministre, d’établir un calendrier des visites sur terrain, par les membres du gouvernement, dans les wilayas du pays, en fonction des priorités et des préoccupations vitales quotidiennes des citoyens, mettant en garde les ministres contre les promesses infondées faites aux citoyens, dans des délais déraisonnables.

En ce qui concerne les axes urgents concernant la numérisation et les investissements, le président a ordonné au gouvernement, de commencer immédiatement, d’accélérer la mise en œuvre de la numérisation, et d’ériger les statistiques précises, en système de travail de base dans tous les secteurs. Une plate-forme numérique mise à jour qui fournit des données et des indicateurs corrects conduit à prendre des décisions appropriées, aide à lutter contre la bureaucratie, et facilite l’action d’investissement, en particulier avec le guichet unique.

A l’occasion du mois sacré du Ramadhan, le président de la république a ordonné une réduction de 50% des tarifs des transports aériens et maritimes, au profit de notre communauté nationale à l’étranger.

Quant à l’approvisionnement du marché en produits de base, durant le mois de Ramadan 2023, le président de la République a enjoint au gouvernement de renforcer le contrôle et l’organisation, notamment dans les grandes villes afin d’éviter toute forme de spéculation.

Sid Ali

A propos LA NATION

Voir Aussi

Agroalimentaire : 650 exposants attendus au salon “Djazagro” du 22 au 25 avril

Ce grand rendez-vous économique devrait accueillir plus de 23.000 visiteurs dont un nombre important de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *