Accueil / National / Climat : des poussées caniculaires dans plusieurs régions du pays

Climat : des poussées caniculaires dans plusieurs régions du pays

L’office national de météorologie (ONM) annoncé, aujourd’hui dans un bulletin spécial, des pics de chaleur  qui peuvent frôler les 50 degrés dans certaines wilayas du sud. Cette vague de chaleur pourrait atteindre certaines régions du nord à l’instar de la wilaya de Batna. Selon la carte de vigilance publiée sur son site Web, pas moins de six wilayas du pays sont placées en vigilance orange canicule.

Plusieurs autres wilayas du pays sont également placées en vigilance jaune canicule pour cette même journée de mardi. Il s’agit, selon la même source, des wilayas de Constantine, Mila, Oum El Bouaghi, Tiaret, Laghouat, Ghardaïa, Touggourt, El Menia, Ouargla, Béni Abbès, Tindouf, et Bordj Badji Mokhtar.

Depuis le début du mois de juillet, une vague de chaleur touche plusieurs régions d’Algérie. Bien que les températures baissent légèrement par moments, quatre wilayas ont été classées parmi les régions les plus chaudes au monde durant la journée de ce mardi 9 juillet, confirmant ainsi l’alerte lancée par Météo Algérie.

Selon le site Eldorado Weather, spécialisé dans le suivi des températures à travers le monde, quatre villes du Sud de l’Algérie, en l’occurrence, Adrar, Timimoun, In Salah et Krechba, dans la wilaya de Ghardaïa, sont classées parmi les zones les plus chaudes au monde.

Les données météorologiques fournies par le site placent la wilaya de Adrar en deuxième position des régions les plus chaudes au monde avec une température maximale de 49,8 °C, frôlant ainsi de très près la barre des 50 °C. Cette région d’Algérie est devancée par Vranje, en Serbie, où les températures ont atteint 52,9 °C.

La wilaya de Timimoun occupe la quatrième place des régions les plus chaudes au monde ce mardi 9 juillet, avec une température maximale pouvant atteindre jusqu’à 49,2 °C, suivie de In Salah en 10ᵉ place mondiale avec des températures maximales de 48,1 °C.

Enfin, Krechba, dans la wilaya de Ghardaïa, arrive en 15ᵉ place des régions les plus chaudes au monde pour cette même journée avec des températures maximales de 47,6 °C.

Ces poussées caniculaires nous rappellent la fournaise que l’Algérie a connu tout le long de l’été 2023 où des pics allant jusqu’à 50 degrés ont été enregistrés en plein Alger.

Force est de constater que les vagues de chaleur ont tendance, ces dernières années, à commencer plutôt que prévus. Ainsi, plusieurs  régions du pays, du nord au sud, ont connu les pics de plus de 40 degrés en plein mois de juin avant l’arrivée «officielle » de l’été.

Abir N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Grand sud Algérien : 12 Syriens et deux Algériens retrouvés morts

Les autorités algériennes ont découvert, ces derniers jours, les corps de 12 Syriens et de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *