Accueil / National / Année universitaire 2021-2022 : 30.000 étudiants algériens en France

Année universitaire 2021-2022 : 30.000 étudiants algériens en France

L’Algérie s’est classée au deuxième rang en termes de nombre d’étudiants africains ayant étudié en France au cours de l’année universitaire 2021-2022.

Selon les données de l’organisme Compus France, qui s’occupe de recevoir les demandes d’études en France, le nombre d’étudiants étrangers a augmenté au cours de la dernière année universitaire par rapport aux années précédentes.

L’organisme a révélé qu’au cours de l’année scolaire 2021-2022, la France a accueilli plus de 400 000 élèves étrangers, dont 100 000 d’origine africaine, ce qui représente le quart.

Les pays du Maghreb monopolisent les premiers rangs, menés par le Maroc, où le nombre d’étudiants marocains a atteint plus de 40 mille étudiants, suivi par l’Algérie en deuxième position, où le nombre de ses représentants a atteint 31 mille étudiants.

Le Sénégal s’est classé cinquième, suivi de la Tunisie. Puis la Côte d’Ivoire à la huitième place, et le Cameroun à la dixième place.

Les statistiques indiquent que ces chiffres ont fortement augmenté depuis 2016. Alors que la hausse s’est ralentie pendant la crise du Covid en 2020, elle a repris sa progression depuis.

Nouvelles conditions d’admission des étudiants algériens en France

Compus France, l’organisme chargé de recevoir les candidatures des Algériens pour étudier en France, a fixé de nouvelles conditions d’admission dans les universités françaises.

Voici les nouvelles normes fixées par l’autorité pour la saison scolaire 2022-2023 :

1- Le candidat ne doit pas avoir redoublé plus d’une année au cours de ses études universitaires.

2- Le candidat doit avoir un niveau minimum B1 en langue française.

3- Si l’étudiant en question est en première année de master, il peut postuler en L3, M1 et M2 au maximum.

4- Pour ceux qui souhaitent postuler au DAP, une moyenne minimale de 12/20 est exigée pour le baccalauréat, ainsi que pour les trois années de l’enseignement secondaire. Et cela sans redoubler l’année.

La même autorité a indiqué que le 4 décembre est la date limite de dépôt des dossiers des étudiants de première année universitaire et de l’École d’architecture.

Alors que le même organisme a fixé au 9 février la date limite pour les entretiens. Par ailleurs, les étudiants de L1, L et Master auront jusqu’au 18 décembre pour déposer leur candidature, quant à leurs entretiens afférents, ils se dérouleront jusqu’au 9 mars.

Au cours de la rentrée, la France a enregistré une augmentation record du nombre d’étudiants étrangers, en moyenne de 8 %. Parmi eux, 31 032 sont des étudiants algériens.

R.N.

A propos LA NATION

Voir Aussi

Secteur de la sidérurgique : l’Algérie veut exporter son acier vers l’Europe

La nouvelle feuille de route du secteur industriel doit permettre l’émergence d’un nouvel écosystème national …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *