Accueil / Economie / Algérie : le taux d’inflation moyen annuel stable à 1,8% en mars 2020

Algérie : le taux d’inflation moyen annuel stable à 1,8% en mars 2020

Le taux d’inflation annuel en Algérie a atteint 1,8% durant le mois de mars dernier, soit le même taux qui a été enregistré durant le mois de février 2020, a-t-on appris hier auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à mars 2020, qui est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte de 12 mois, allant du mois d’avril 2019 à mars 2020 par rapport à la période allant d’avril 2018 à mars 2019.

La variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’évolution de l’indice du prix du mois de mars 2020 par rapport à celui du mois février 2020, a connu une hausse de 1,2%, a indiqué l’Office.

En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse de 2,5 %.

Les produits agricoles frais ont également augmenté de 5,1%. Cette variation haussière est induite par l’augmentation de certains produits, notamment, la viande de poulet (+2,8%), les légumes (+19,2%) et la pomme de terre (+12,9%).

Quant aux produits alimentaires industriels, les prix ont connu une hausse modérée de + 0,1% durant le mois de mars dernier et par rapport au mois de février 2020, selon l’Office.

Les prix des produits manufacturés ont accusé une croissance de 0,5%, alors que ceux des services ont connu une stagnation.

Par groupe de biens et de services, les prix des groupes “santé hygiène corporelle” ont enregistré une hausse de 0,2 %, ceux des “transport et communication” , une variation haussière de 0,4% et ceux du groupe divers de +0,7% .

L’ONS relève, par ailleurs, que le reste des biens et services s’est caractérisé , soit par des variations modérées, soit par des stagnations.

En 2019, le taux d’inflation en Algérie avait atteint 2%.

DIRECT (Coronavirus) : suivez l’essentiel de l’information nationale et internationale en temps réel :ici

A propos LA NATION

Voir Aussi

Raffinage du pétrole brut : une augmentation de la production de 3,5 millions de tonnes en additionnel

Le programme de réhabilitation des raffineries est toujours en cours, alors que dans sa partie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *