Accueil / National / Agriculture : mobilisation générale contre la fièvre aphteuse

Agriculture : mobilisation générale contre la fièvre aphteuse

A l’Est comme à l’Ouest du pays, une large campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse a été lancée, dimanche, en mobilisant les vétérinaires des secteurs publics et privés tout en fermant temporairement les marchés aux bestiaux.

Lancée dimanche par le ministère de l’Agriculture après la confirmation de cas de cette maladie animale dans certaines régions, la campagne nationale de vaccination contre la fièvre aphteuse gagne du terrain en touchant plusieurs wilayas.  «Toutes les mesures sont prises pour effectuer l’opération de vaccination dans les délais les plus courts, notamment, à travers la mobilisation des services vétérinaires au niveau du territoire national», a annoncé le ministère dans un communiqué rendu public jeudi.

A l’Ouest du pays, on a enregistré la fermeture provisoire des marchés à bestiaux et le lancement de campagnes de vaccination contre la fièvre aphteuse, dans le cadre de la prévention contre cette maladie. Dans la wilaya d’Oran, la direction des Services Agricoles (DSA) a lancé une campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse, ciblant à ce jour 696 têtes bovines des régions d’Oued Tlelat et Bethioua, en application de l’instruction du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a
souligné la directrice des Services Agricoles, Karima Amrani.
Dans le cadre de cette campagne, qui concernera les bovins, les mêmes services ont reçu 11.750 doses de vaccination et mobilisé 33 vétérinaires des secteurs public et privé, a indiqué Mme Amrani, notant que l’opération se poursuit dans la wilaya et que le total du nombre de bovins s’élève à
10.892 têtes.
Par mesure de précaution, il a été décidé la fermeture du marché aux bestiaux de la commune d’El Kerma, le 19 décembre, jusqu’à nouvel ordre, ainsi que la création d’une commission de wilaya chargée d’élaborer un plan de protection contre cette épidémie, composé du Secrétaire général
de la wilaya et des représentants de la direction des Services Agricoles, de la Chambre d’Agriculture, du syndicat de wilaya de l’Union Générale des Paysans algériens et de l’Inspecteur vétérinaire de la wilaya.
à A Saïda le wali, Amoumen Mermouri, a pris la décision de fermer les marchés hebdomadaires à bestiaux dans la wilaya, pendant un mois, sur la base d’une proposition du directeur des Services Agricoles, pour empêcher la propagation de la fièvre aphteuse. En parallèle, une campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse a été lancé, ont indiqué les services de la wilaya. La décision prévoit la création d’une commission de wilaya de vigilance présidée par le wali, qui prend en charge le contrôle et le suivi de la situation épidémiologique à travers le territoire de la wilaya, ainsi que la vaccination des têtes bovines de deux mois de manière obligatoire.
Tous les vétérinaires relevant des secteurs public et privé sont impliqués dans la campagne de vaccination. Il a été décidé de ne pas permettre le déplacement du bétail à travers le territoire de la wilaya, sauf avec un certificat d’orientation sanitaire délivré par les services vétérinaires
officiels.
A El Bayadh, le wali, Noureddine Belaribi, a pris, lui aussi, la décision de fermeture provisoire de tous les marchés à bestiaux à travers la wilaya pour une durée d’un mois, au titre des mesures de lutte contre l’épidémie de la fièvre aphteuse, selon un communiqué de la wilaya. Cette décision porte sur l’interdiction de l’utilisation des points d’eau, les pâturages collectifs et les marchés parallèles à bestiaux, en limitant le mouvement des animaux.
Dans ce cadre, l’inspection vétérinaire de la wilaya a initié une campagne de vaccination d’urgence des têtes bovines contre la fièvre aphteuse à travers le territoire de la wilaya avec la mobilisation de plus de 50 vétérinaires des secteurs public et privé.
Des quantités de vaccins suffisantes ont été fournies, dans le cadre de cette campagne, qui devra toucher plus de 18.000 têtes bovines recensées par la wilaya, selon l’inspecteur vétérinaire de wilaya, Boubekeur Beledjreb.
Dans la wilaya de Nâama, il a été décidé de fermer les marchés à bestiaux hebdomadaires pendant un mois, dans le cadre de mesures préventives visant à protéger les têtes de bétail, notamment les vaches, contre la fièvre aphteuse, ont indiqué les services de la wilaya. L’Inspection vétérinaire de la wilaya a, pour sa part, lancé, en début de semaine, une campagne de vaccination des vaches contre la fièvre aphteuse dans diverses régions de la wilaya, avec la mobilisation des vétérinaires
des secteurs public et privé, et en fournissant des quantités suffisantes de vaccin, selon l’Inspecteur vétérinaire en chef, Bahlouli Mohamed.

Même topo l’Est du pays où plusieurs milliers de doses du vaccin contre la fièvre aphteuse ont été mobilisées  dans le cadre de la campagne de vaccination contre cette infection lancée dimanche à
l’échelle nationale. A El Meghaier, une campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse (brucellose) vient d’être lancée dans la wilaya d’El-Meghaïer dans le but de protéger la richesse animale des zoonoses, a indiqué, hier, la direction locale des services agricoles (DSA). La chambre locale d’agriculture a exhorté les éleveurs et maquignons-chevillards d’adhérer aux efforts conjugués pour la prévention de leurs cheptels contre cette zoonose, et de faire preuve de vigilance contre la propagation de cette pathologie animale. La wilaya d’El-Meghaïer qui possède un cheptel de près de 40.000 têtes enregistre un grand intérêt  pour l’élevage. A Constatine, 30.000 doses de ce vaccin ont été affectées à cette opération de protection du cheptel local, a affirmé Mourad Benameur, inspecteur vétérinaire de wilaya. Cette campagne cible dans la wilaya d’Annaba 30.000 bovins et mobilisera 30 agents en plus des vétérinaires privés, selon les services de l’inspection vétérinaire de wilaya qui ont assuré qu’un stock suffisant de vaccin est actuellement disponible. A Tébessa, 9.000 doses de vaccin contre la fièvre aphteuse ont été fournies et des vétérinaires publics et privés pour assurer le succès de la campagne, a indiqué le directeur de wilaya des services agricoles (DSA), Mokhtar Merzoug, qui a assuré qu’aucun cas confirmé de fièvre aphteuse n’a été diagnostiqué dans la wilaya.
Une campagne a été lancée dans la wilaya de Skikda pour la vaccination de 50.000 bovins de plus de deux mois d’âge, a indiqué Mohamed Rédha El Wahem Mesbah, inspecteur vétérinaire de wilaya, qui a affirmé que des mesures incluant la mobilisation de 70 vétérinaires dont 50 du secteur privé ont
été prises pour exécuter cette opération dans un délai d’un mois. A Khenchela, la campagne de vaccination a démarré dimanche avec la mobilisation de 8.500 doses de vaccin pour les bovins de plus de deux mois, a indiqué le directeur des services agricoles, Saïd Tamene. Trente-huit vétérinaires des secteurs public et privé ont été mobilisés pour cette campagne d’un mois, selon le même responsable qui a affirmé qu’aucun cas de fièvre aphteuse n’a été enregistré à Khenchela.

Synthèse : Ali.C

A propos LA NATION

Voir Aussi

Exportations de GNL : l’Algérie a consolidé ses parts sur le marché européen en 2023

La majeure partie de l’offre supplémentaire de l’Algérie en 2023 s’est dirigée vers la région …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *