Accueil / National / Abdelhakim Belabed (ministre de l’Education nationale): la prochaine rentrée scolaire sera entièrement numérique

Abdelhakim Belabed (ministre de l’Education nationale): la prochaine rentrée scolaire sera entièrement numérique

Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed a annoncé, lundi à Mostaganem que la prochaine rentrée scolaire 2024-2025 sera “entièrement numérique”.

Lors d’un point de presse en marge d’une visite de travail dans la wilaya, M Belabed a souligné que “la prochaine rentrée scolaire se déroulera dans un paysage numérique sans précédent, après la numérisation de toutes les opérations pédagogiques, éducatives, administratives et organisationnelles dans le secteur éducatif “, qui s’achèvera en juin prochain.

Le ministre a ajouté : “Nous sommes désormais sur le point d’atteindre le tout numérique dans ce secteur, en application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, concernant la nécessité d’achever toutes les opérations numériques avant la fin du premier semestre de l’année en cours”. Selon M. Belabed, “ces opérations concernent l’inscription à distance, notamment pour la première année de l’école primaire, qui sera lancée le 2 mai prochain, l’orientation, les mécanismes et autres programmes, qui seront bientôt annoncés”.

S’agissant de l’inscription à distance pour la première année de l’école primaire, le ministre a déclaré que “cette rentrée scolaire se fera sans papier, à distance et sans les déplacements à l’établissement scolaire”, soulignant “la disponibilité du secteur à faire de cette opération un succès”, ce qui permettra une bonne répartition des élèves, la maîtrise des effectifs, un travail organisé et en tout confort avant la rentrée officielle”.

La prochaine rentrée scolaire comprendra également la mise en œuvre et la concrétisation du projet de réduction des méthodologies et des programmes scolaires, et le début se fera dès la première étape de l’enseignement primaire, soit la première et la deuxième année, a ajouté le ministre. M. Belabed a poursuivi que “l’accès à cette étape se fera avec des programmes allégés, en réduisant certaines matières, les reporter à des niveaux autres sans toucher aux matières liées à l’identité nationale, dont l’éducation islamique, la langue arabe qui restera pour tous les paliers et à tous les niveaux”. Il a souligné que “cette réduction est soumise à des mécanismes bien étudiés et approuvés par des experts tels que le Conseil national des programmes, l’Inspection générale, les inspecteurs pédagogiques centraux et les experts qui ont contribué à construire cette approche. Ceci est la revendication pédagogique et didactique des parents et de la société”.

R.N

A propos LA NATION

Voir Aussi

Industrie pharmaceutique : le volumes des exportations de médicaments en 2024 attendu en forte hausse

Les exportations de médicaments devraient atteindre 80 millions de dollars à la fin de l’année …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *