Accueil / Conjoncture / L’initiative « Main tendue » du président Tebboune : Chanegriha apporte le soutien de l’Armée

L’initiative « Main tendue » du président Tebboune : Chanegriha apporte le soutien de l’Armée

L’initiative « Main tendue » lancée par le président de la république, Abdelmadjid Tebboune a reçu un soutien de taille de la part du Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP).

Le Général de Corps d’Armée, Saïd Chanegriha s’est dit « pleinement convaincu » de la vitalité de l’initiative du président. « La consolidation des fondements de l’Algérie Nouvelle est une responsabilité collective, dont l’édification doit se faire avec la participation de tous ses enfants dévoués, qui vouent pour la Nation une loyauté indéfectible et des sentiments nobles », a-t-il souligné dans une allocution prononcée lors d’une rencontre avec les cadres et les personnels de la 2e Région militaire, lors d’une visite de travail dans cette Région, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Dans ce contexte, a-t-il poursuivi, l’initiative « Main tendue », récemment annoncée par M. Abdelmadjid Tebboune, président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, s’inscrit dans l’optique de « consolider l’unité nationale et raffermir le front interne ».

Cette initiative « prouve incontestablement une volonté politique sincère des hautes autorités du pays de rassembler et d’unifier les forces nationales, notamment à l’aune du contexte international prévalant », a affirmé le Général de Corps d’Armée.

Se disant « pleinement convaincu de la vitalité de cette démarche nationale louable », Said Chanegriha a invité « les chers enfants de la patrie à faire prévaloir les intérêts suprêmes de la Nation et à adhérer avec force à cette noble initiative, inspirée des valeurs de notre nation authentique et des principes de notre glorieuse Révolution, et qui est en parfaite adéquation avec les aspirations légitimes de notre jeunesse à un avenir meilleur ».

Alors que les adhésions à l’initiative se multiplient, les informations sur la dites initiative se distillent au compte-gouttes. Adelmadjid Tebboune a annoncé dimanche 15 mai à partir d’Ankara (Turquie) la tenue prochaine d’une conférence « inclusive » des partis politiques, dont le but est « la création d’un front interne soudé »

Avant son voyage turc, le président avait reçu, les chefs de six formations politiques, tous représentés au parlement (Jil Jadid, du mouvement El Bina, du FLN, du RND, du front El Moustakbal et du MSP), ainsi qu’une personnalité indépendante, l’ancien ministre Abdelaziz Rahabi.

Aucun responsable des six partis n’a évoqué l’initiative du président comme sujet de discussion lors de la rencontre.

Même si, les deux partis qui forment la majorité au parlement, à savoir le FLN et le RND ont déclaré leur adhésion au projet du président.

Pour Abdelaziz Rahabi, seule personnalité non-partisane à être reçu au palais d’El Mouradia, Il s’agit «essentiellement de la nécessité de constituer un front interne fort» et l’instauration de la «culture de la concertation et du dialogue» pérenne entre l’exécutif, les syndicats, la société civile et les personnalités indépendantes, a-t-il déclaré.

Il semble que, selon cette façon de voir les choses, le président a choisi de ne rien décider d’avance et de laisser aux participants de la prochaine rencontre d’en tracer l’architecture.

Abir NAjri

A propos LA NATION

Voir Aussi

Société de radiodiffusion et de télévision : une station pour soumettre les chaînes privées à la loi algérienne.

Le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani a effectué mercredi une visite de travail et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *