?>
Accueil / National / Développement économique : Euronews fait la promotion des atouts de l’Algérie

Développement économique : Euronews fait la promotion des atouts de l’Algérie

Après avoir fait la promotion de son nouveau Code de l’investissement, l’Algérie semble vouloir communiquer ses atouts économiques au reste du monde en ouvrant les portes à la chaîne internationale de télévision Euronews.

Durant les derniers mois, la chaîne européenne d’information continue Euronews a diffusé une série de reportages, apparemment de commande, sur divers aspects attrayants de l’Algérie en particulier sur le plan économique.

Intitulés Algeria Tomorrow  (l’Algérie de demain), ces spots calibrés en 5 minutes 1 seconde chacun donne une vision très positive du pays qu’ils présentent comme une force montante au sud-ouest de la Méditerranée et au nord de l’Afrique.

Mené par le journaliste Cyril Fourneris, la série de mini documentaires a passé en revue les secteurs vitaux sur lesquels compte l’État pour développer son économie tels que les mines, les énergies renouvelables, l’agriculture, l’hydraulique, l’industrie pharmaceutique, les start-ups, le numérique, le tourisme et les infrastructures routières.

Le dernier reportage qui date de six jours seulement a, d’ailleurs, traité de la route transsaharienne dénommée également Route de l’unité africaine. La partie algérienne de cet axe stratégique long de cinq mille kilomètres, appelé à relier Alger à Lagos est presque achevée, selon Euronews. Le couloir terrestre qui permettra le transit des personnes et des marchandises devra interconnecter six pays de la région. Il est, de plus, couplé d’un câble de fibre optique de même longueur ; une autoroute de l’information appelée à désenclaver numériquement plusieurs pays du continent qui n’ont pas accès à des terminaux sous-marins et, donc, à Internet.

Ainsi, l’artère donnera l’occasion à l’Algérie de devenir la véritable porte sur l’Afrique sur le plan réel et virtuel à l’heure où les grandes nations industrielles cherchent des débouchés à leurs produits et des matières premières à leurs usines.

Concernant, justement, les matières premières Algeria Tomorrow s’est intéressé à la relance de l’exploitation de la mine de fer, l’une des plus grandes au monde avec des réserves estimées à 3,5 milliards de tonnes dont la moitié est exploitable. Selon divers intervenants dans le reportage, notamment un des responsables de la compagnie turque Toysali, ce gisement pourrait transformer radicalement la sidérurgie algérienne et en faire un des acteurs majeurs dans ce domaine à l’échelle internationale. Une ligne ferroviaire est en projet pour relier Tindouf à Oran où le minerai sera transformé et, en partie, exporté puisque la consommation interne ne dépasse pas 12 millions de tonnes par an.

L’économie algérienne qui veut diversifier son offre à l’exportation pour sortir de sa dépendance aux hydrocarbures et aux produits bruts en général, mise également sur les start-ups. Le journaliste d’Euronews a visité les locaux d’Algeria Venture, une sorte d’incubateur, destiné à dynamiser le secteur et le prémunir des lourdeurs bureaucratiques.

Algeria Tomorrow donne à rêver, surtout que tous les ingrédients dont ce travail audiovisuel parle existe à l’état potentiel. Sa production coïncide à une conjoncture mondiale favorable à l’Algérie qui a vu ses recettes extérieures sensiblement augmenter avec l’appréciation des cours de l’énergie après plusieurs années de disette. Le pays est aujourd’hui contraint de se développer rapidement pour répondre aux besoins d’une population de plus en plus nombreuse et de plus en plus exigeante en matière d’emploi, de logement, de santé, d’éducation et de loisirs. Il est à craindre, cependant, que cette opération de communication soit semblable à une autre menée trois décennies plus tôt, «Le miracle algérien», présentée par le célèbre comédien britannique Peter Ustinov dans le milieu des années 1980, qui avait précédé de quelques mois l’effondrement de l’économie algérienne après le premier choc pétrolier.

L’Algérie a effectivement de très grandes chances pour se hisser à une place prépondérante au sud de la Méditerranée et au nord de l’Afrique si, et seulement si, elle réforme profondément sa vision d’elle-même et du monde. Le reste relève de la simple ingénierie. Euronews a justement consacré un chapitre à la fabuleuse ressource humaine dont dispose l’Algérie qui est sa principale richesse et sa véritable garantie de développement.

Mourad Fergad

A propos LA NATION

Voir Aussi

Le Général d’Armée Chanegriha en visite officielle en France : le Sahel au cœur des discussions

Le Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), le Général d’Armée Chanegriha Said, a entamé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

?>