Accueil / International / Ouverture à Addis-Abeba du 33e sommet de l’Union africaine

Ouverture à Addis-Abeba du 33e sommet de l’Union africaine

ADDIS ABEBA – La 33ème session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), centrée sur le thème faire taire les armes en Afrique, s’est ouverte dimanche à Addis-Abeba, avec la participation du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

L’ouverture du sommet a été précédée par une réunion à huis clos des chefs d’Etat africains qui a duré plus d’une 1H30, et à laquelle a pris part le président Tebboune.

Il est attendu que le président de la République prononce un discours durant la cérémonie d’ouverture, son premier à la tribune de l’UA.

Le président Abdelmadjid Tebboune présentera un exposé sur « la situation du terrorisme en Afrique et les moyens d’y faire face plus efficacement », avait indiqué samedi un communiqué de la présidence de la République.

Se succéderont à la tribune de l’UA, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, les président sud-africain, Cyril Ramaphosa, égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou El-Gheit et le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

Dans la liste des orateurs de ce sommet crucial, figure le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh qui devrait prononcer un discours au nom du président de l’Etat de Palestine Mahmoud Abbas.

Intervenant à l’ouverture du sommet, le président de la Commission de l’UA a évoqué longuement les défis sécuritaires, économiques et climatiques auxquels fait face le continent.

Moussa Faki est revenu, dans son discours, sur la question du Sahara Occidental occupé, réaffirmant sa détermination à oeuvrer pour un règlement à ce conflit vieux de plus de 40 ans.

Le sommet de cette année reste dominé par les enjeux sécuritaires en Libye et au Sahel, mais l’Organisation panafricaine mettra à profit cette réunion pour faire avancer son agenda économique en particulier le lancement de la zone de libre échange continentale africaine.

Samedi, le sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’UA a entériné une série de propositions pour juguler les deux crises en Libye et au Sahel.

A propos NaTIon

Voir Aussi

L’organisation mondiale de la santé attribue un nom au nouveau coronavirus

Le directeur général de l’OMS vient de rendre public la dénomination attribuée par son organisation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *